L’enfant étoile – Katrine Engberg

Julie est retrouvée morte dans son appartement. Son visage a été tailladé telle une œuvre d’art.

Étrangement, cet assassinat n’est pas sans rappeler l’histoire qu’écrit Esther, la propriétaire de l’immeuble.

Les inspecteurs Jeppe et Annette doivent élucider ce meurtre, et pour cela, ils doivent comprendre qui était Julie et quel point commun elle peut avoir avec Esther, pour que le meurtrier ait reproduit son histoire.
Jeppe, tout juste divorcé est en pleine dépression et les relations avec Annette sont loin d’être celle d’une belle amitié, il ne pourra pas compter sur son soutien.

Je suis assez perplexe en fermant ce roman. Il avait vraiment tout pour me plaire, un flic torturé, des victimes pas si parfait que ça, des pistes qui ne mènent à rien. Mais je me suis ennuyée du début à la fin, une enquête qui piétine et traîne en longueur, des descriptions en veux-tu en voilà. J’avais vraiment hâte qu’il se termine. Il était pourtant si prometteur. Mais voilà, malgré une histoire intéressante, j’ai trouvé que la partie psychologique des personnages n’étaient pas du tout exploitée. J’aurais pu m’attacher à Jeppe, mais l’auteure ne décrit pas assez sa vie personnelle, se contentant de le faire avancer dans l’enquête avec tristesse. D’Annette, on ne sera absolument rien du tout.

Il plaira sûrement à un grand nombre, mais voilà ce n’est pas mon type de lecture.

416 pages
Éditeur : FLEUVE EDITIONS (07/01/2021)

****************************************************

En plein centre-ville de Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée dans son appartement sauvagement assassinée, le visage marqué par d’étranges entailles. L’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner, chargés de l’affaire, découvrent rapidement que le passé de la victime contient de lourds secrets. Quant à la propriétaire de l’immeuble et également voisine, Esther, elle est en train d’écrire un roman qui relate dans les moindres détails le déroulement du meurtre.
Simple coïncidence ou plan machiavélique ?
Commence alors pour Jeppe et Annette une plongée au cœur d’une ville dans laquelle les apparences sont mortelles.

Immortel – José Rodrigues dos Santos

Tomas Noronha, apprends que sa mère a un cancer à un stade avancé, en plus de son Alzheimer.
Le médecin qui lui annonce cette nouvelle, est très optimiste sur le protocole de traitement de celle-ci. Il lui explique que grâce aux avancées technologiques et aux supers ordinateurs existants, il est possible aujourd’hui, grâce à leurs capacités, d’assimiler des millions de protocoles médicaux, de permettre de trouver le traitement adéquat à chaque patient et surtout de donner un diagnostic précoce permettant une prise en charge rapide et de ce fait de trouver un protocole précis et adapté. L’intelligence artificielle et l’avenir de la médecine moderne.

Il lui explique que grâce aux avancées technologiques et aux supers ordinateurs existants, il est possible aujourd’hui, grâce à leurs capacités, d’assimiler des millions de protocoles médicaux, de permettre de trouver le traitement adéquat à chaque patient et surtout de donner un diagnostic précoce permettant une prise en charge rapide et de ce fait de trouver un protocole précis et adapté.

À Hong-Kong, le professeur Yao Bai, scientifique chinois reconnu, spécialisé dans l’intelligence artificielle, fait des révélations troublantes.

L’auteur décrit avec précision la répression qui règne Chine, il nous est difficile, à nous européen, d’imaginer l’ampleur de la surveillance et censure interne et externe, qu’il existe là-bas.

J’ai vraiment eu froid dans le dos en lisant ce roman. D’une part par le niveau de surveillance constante que subissent les habitants de la Chine, mais aussi de l’importance et le pouvoir que nous donnons aux machines que nous fabriquons. L’aire digitale a pris une place de maître dans nos vies. Certes, celles-ci facilitent nos vies, mais protégeons-nous assez nos arrières, fassent à l’utilisation assidue de celles-ci et surtout de la mauvaise utilisation que peuvent faire certains de l’intelligence artificielle ?

Si les faits décrient dans ce roman, venaient à se réaliser, cela signifiera la fin de l’aire humaine telle que nous la connaissons.

Ce roman m’a fait réfléchir à l’importance qu’a prit l’intelligence artificielle dans nos vies, devenant quelque chose d’irremplaçable.

Encore un excellent roman de cet auteur, avec des faits réels et encore une fois un travail de recherche impressionnant.

Éditeur : HC EDITIONS (24/09/2020)

***************************************************

Après avoir annoncé la naissance de deux bébés génétiquement modifiés, un scientifique chinois disparaît. La presse internationale commence à poser des questions, les services secrets tentent de trouver des réponses, un homme contacte Tomás Noronha à Lisbonne. Celui qui se présente comme un scientifique travaillant pour la DARPA, l’agence pour les projets de recherche avancée de la Défense américaine, a besoin du célèbre cryptologue pour retrouver le savant disparu. Tomás découvre alors les véritables enjeux du projet secret chinois…
Pour le grand retour de Tomás Noronha, le héros de La Formule de Dieu, J. R. dos Santos a choisi le sujet qui est dans toutes les têtes : l’intelligence artificielle. L’humanité touche-t-elle à sa fin ou fait-elle face à un nouveau départ ? Sur la base des recherches les
plus avancées, J. R. dos Santos nous dévoile l’extraordinaire destin de l’humanité. Il nous démontre avec toujours autant de sérieux que la science est sur le point d’atteindre sa plus grande réalisation : la mort de la mort. Bientôt, nous serons… Immortels.