Criminal loft

Sanatorium de Waverly Hills. Six hommes et deux femmes, reconnus coupables par la justice américaine et enfermés dans le couloir de la mort.
Huit candidats sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé.
Chacun d’eux devra vous convaincre qu’il mérite de vivre

Ce livre se déroule dans un huis clos (un ancien sanatorium, où circule plusieurs rumeur de fantômes…) ou on découvre 8 criminels condamnés à mort en attente dans le couloir de la mort et qui en échange d’une éventuelle remise en liberté ont acceptés de participer à un jeux télévisuel.
Au décours du livre on découvre pourquoi  chacun des candidats a été inculpés et condamnés à mort.
L’histoire et narrée par l’un d’eux, John, un ancien psychiatre et serial killer psychopathe.
********************************
J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre qui nous fait partager les pensées d’un fou furieux, et sa façon de voir d’autres psychopathes. Une belle leçon de moral sur la réhabilitation ou non de meurtrier.
Ma note : 

Les fauves

VOTRE PIRE PRÉDATEUR :
CELUI QUI VOUS AURA APPRIVOISÉ

« Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État Islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.

Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, l’ancien militaire a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit toute la vérité sur ses activités ? Et pourra-t-il vraiment la protéger contre des tueurs fanatiques, quand lui-même porte les séquelles d’une détention qui l’a traumatisé ?

Dans cet univers où règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.
************************************************J’ai commencé ce livre le 13 novembre 2015 quelques heures avant l’annonce des attentats.
J’attendais cette lecture avec impatience, d’autant plus que ce livre était en lien avec l’actualité …peut être justement avec trop d’impatience.
Je n’ai pas du tout réussi à m’attacher aux personnages, j’ai eu beaucoup de mal à terminer ce livre (plus d’une semaine de lecture). Je trouve qu’on tourne autour du thème sans jamais y allait vraiment…
La fin ma profondément étonnée et pas plus du tout.
Idem on tourne autour du syndrome post-traumatique des militaires sans jamais approfondir..
Vraiment très déçu par se livre

Ma note : 

%d blogueurs aiment cette page :