Aurore de sang – Une enquête de Tracy Bradshow et Nimrod Russel

Même en Alaska, vous ne pourrez échapper aux démons du passé.
En cette fin d’été, les aurores boréales du siècle ont commencé à apparaître dans le ciel de White Forest. À deux jours du pic lumineux, et alors qu’il s’apprête à réintégrer la police, Nimrod Russell voit revenir dans sa vie Judith Gibbons, une ex-petite amie. Le mari et le fils de cette dernière ont disparu sans laisser de traces…
Dans le même temps, le corps d’un homme est retrouvé à moitié dévoré par les bêtes en pleine forêt, non loin du chalet d’un milliardaire philanthrope. La lieutenante Tracy Bradshaw est chargée de l’enquête avec Nimrod. Elle va bientôt réaliser que l’enfer n’est pas qu’un mythe biblique…

*****************
On retrouve pour la 2eme fois nos héros Tracy et Nimrod,
Suite à son courage et héroïsme lors de sa dernière enquête en tant détective privé, Nimrod à reconquérir le coeur des habitants de White Forest, et va être réintégrer la police dans les jours à venir..

Pour sa dernière enquête avant de réintégrer la police, Nimrod accepté d’aider Judith, son ancienne compagne avec qui il a vécu 6 ans, a retrouver son petit garçon enlevé par son ex-mari endoctriner dans une secte.

Quant à Tracy, elle enquête sur la découverte d’un corps retrouvé dans la forêt à moitié dévoré par des insectes et animaux.

Dans ce nouveau opus Alexis nous fait découvrir un peu plus du passé de Nimrod en remontant en arrière, où l’on découvre un nouveau personnage, Abigail, la mère de Nimrod décédée quant il avait 7 ans, mais aussi on redécouvre son odieux père.

Alexis commence son histoire doucement pour nous emmener très rapidement dans  son histoire, comme si nous étions, des spectateurs impuissants et comme d’habitude, une fois qu’on est dans l’histoire, impossible de lâcher le livre !
La fin est juste EXPLOSIVE, oui oui explosive, avec des rebondissements, nous laissant avec pleins de questions sans réponse, nous faisant entrevoir, imaginer, la suite de l’histoire…

Oui oui, vite écrit le tome 3 si tu ne veux pas être séquestré par tes fans qui t’obligeront à écrire jour et nuit la suite …

Mon Dieu que j’aime Nimrod et tracy !!!

Ma note
je n'ai pas aiméje n'ai pas aiméje n'ai pas aiméje n'ai pas aiméje n'ai pas aimé

Editeur : Robert Laffont (17 novembre 2016)
Collection : LA BETE NOIRE
Broché: 368 pages

Au péril de te perdre (Version intégrale) Gagnant Prix Romance Femme actuelle 2016

Je m’appelle Megan Crawfords, en 1991, j’avais 16 ans et menais une vie parfaite, réussissant dans mes études et sortant enfin avec le seul garçon dont je pensais être amoureuse depuis toujours : Le beau et populaire Chad. Mais ma destinée n’était pas là. Je le compris en croisant le regard de Jessy, un nouvel élève du lycée. Il me fallut du temps pour parvenir à m’approcher de lui tant il semblait fuir le monde entier alors que mon c?ur battait de plus en plus fort pour lui. Finalement un soir, je craquais et me décidais à l’embrasser. Aussitôt, il me rendit mon baiser avant de me repousser avec force. Devant ma volonté à vouloir comprendre sa réaction, il prit la fuite, je le rattrapais.
– Je n’y comprends rien ! Tu ne peux pas prétendre avoir envie de m’embrasser pour fuir comme cela une seconde plus tard. Ce n’est pas juste !
Brusquement, il arrêta sa course, se retourna avant de revenir vers moi.
– Pas juste ! Parce que le monde est juste ? Je vais mourir ! Tu crois que c’est juste ça ! Cria-t-il.
– Qu? Quoi ?
Il se rapprocha davantage. Son visage n’était plus qu’à quelques centimètres du mien.
– Meg, je suis séropositif, j’ai le virus du Sida; avoua-t-il tout bas pour que personne d’autre ne puisse l’entendre malgré la rue déserte. Alors ne me parle pas de justice !
Il repartit aussi vite que possible, bientôt la nuit l’enveloppa complètement?

*********
Tout d’abord ce livre est divisé en 2 parties.

Dans la 1ere partie on y découvre les personnages principaux.
Meg jeune fille de 17ans, première de sa classe, qui vie une amourette avec Chad, joueur vedette de l’équipe de foot du lycée.
A l’arrivé de Jessy, jeune homme mystérieux et rebelle, Meg tombe très vite amoureuse de lui…
Cette première partie se déroule sur quelques mois.
On apprend combien il est difficile de vivre avec une épée de Damoclès sur la tête, car c’est ce que ressent Jessy porteur du virus du SIDA.
L’auteur  nous raconte une belle histoire d’amour, sincère écrite avec des mots simples mais tellement d’émotions.
Très vite on s’attache aux personnages principaux et à leurs histoires.
On y découvre également  le frère de Meg, Nick qu’on aime de suite, et qu’on  rêve d’avoir comme grand frère…les parents de Meg, strict mais attachants, la petite soeur en pleins crise d’adolescence…

Après avoir lu la partie 1, j’ai fait une pose et lui un bon thriller, histoire de me remettre de tant d’émotions, car dure de lâcher le livre une fois dedans, on s’identifie assez facilement et rapidement aux personnages.

Le livre 2 n’a absolument rien avoir avec le livre 1, déjà l’histoire est raconté par Meg à ses enfants et dure sur plusieurs années.

Meg commence par raconter ses années, à l’université (3 ans après la fin de la 1ere partie), où elle fait de brillantes études de médecine entourée de Chad et de son frère Nick.
C’est à ce moment que Jessy, talentueux artiste reconnu, réapparaît dans sa vie…

Ce livre est beaucoup plus émouvant que le premier, et j’avoue avoir versé beaucoup plus de larmes que le livre 1.
L’auteur va plus au fond du personnage de Nick à qui on s’attache énormément.

Un vrai coup de coeur, une superbe découverte. Tout y est de l’amour, de la haine, de l’amitié, les liens du sang, les relations familiales par toujours simples, la mort, les préjugés sur la maladie, les avancés médicales tout au long des années, donnant une qualité de vie aus porteurs du VIH, la procréation assistée y est aussi mentionnée.
C’est un livre qui décrit bien les coups dures de la vie, et que rien n’est jamais acquis ni certain.

Pour résumer, préparer un paquet de mouchoir car très dure de ne pas pleurer…

Ma note :
je n'ai pas aiméje n'ai pas aiméje n'ai pas aiméje n'ai pas aiméje n'ai pas aimé

Éditeur : LES NOUVEAUX AUTEURS (2016)

Nombre de pages : 698 pages
%d blogueurs aiment cette page :