La mort de Mrs Westaway -Ruth Ware

Harriet/Hal, 21 ans, depuis le décès brutal de sa mère 3 ans auparavant, tire les cartes pour survivre. Elle est au bord du gouffre, ayant emprunté de l’argent à un usurier malhonnête, elle se retrouve criblée de dette et menacée.

Sa vie prend un nouveau tournant quand elle reçoit le courrier d’un notaire lui annonçant le décès de sa grand-mère et l’héritage que celle-ci lui laissait. Pour elle, il y a erreur, ses grands-parents sont morts depuis plus de 20 ans. Ayant un grand cœur, elle décide dans un premier temps d’ignorer ce courrier, mais très vite, acculée et craignant pour sa vie, elle décide de prendre le train pour aller “récupérer” son héritage.

Une fois sur place, rien ne se passe comme elle le pensait, elle découvre qu’elle a une famille, que sa mère avait des frères, et qu’elle s’est enfuie. Mais pourquoi ? 

Même si cette histoire était intéressante, Hal très attachante, l’ambiance bien pesante, je n’ai pas adhéré à 100 %. Beaucoup de longueurs, on tourne constamment autour du pot, aucun des personnages n’ose s’affronter, et cela devient lassant à la longue.

Même si j’ai été jusqu’au bout de ma lecture, je n’en garderai pas un souvenir transcendant.

Éditeur : FLEUVE EDITIONS (03/10/2019)

*****************************************

Chaque famille a ses secrets. Certains méritent un meurtre.
Lorsque Harriet Westaway reçoit un courrier lui annonçant un héritage conséquent provenant de sa grand-mère, cela semble être la réponse inespérée à tous ses problèmes.
En effet, Harriet doit de l’argent, beaucoup d’argent, emprunté à un usurier sans scrupules, et cela risque fort de mettre sa vie en danger. Seul souci : ses grands-parents sont décédés vingt ans auparavant, et elle ne les a même jamais connus. La lettre a donc été adressée à la mauvaise personne.
Mais Harriet qui gagne sa vie en tirant les cartes pour prédire l’avenir n’est plus à une affabulation près.
Et ce coup du sort pourrait enfin tout résoudre sauf si le hasard en décide autrement…

« Une prose évocatrice, des personnages dérangeants ainsi qu’une atmosphère effrayante et claustrophobe font tourner les pages de ce drame familial explosif. » Publishers Weekly

 

Benzos – Noël Boudou

Nick, employé dans le service mortuaire d’un hôpital, tourne aux somnifères.

Suite à la mutation de son épouse Chloé, il y a plusieurs années qu’il ne voit pas son couple d’amis Pierre et son épouse Catherine. C’est pourquoi il a hâte de les recevoir une semaine chez lui. Mais à leur arrivée, sa vie va basculer, et devenir un cauchemar éveillé !

Ouhaou, quel livre ! Je l’ai lu en un éclair ! Une trame psychologique qui nous mène à la folie. On ne sait plus ce qui est vrai, ce qui est faux. On est torturé, perdu. 

L’auteur nous décrit avec tellement de justesse l’état d’esprit de Nick, que l’on a l’impression d’être dans le même état que celui-ci. Etat renforcé, par l’insomnie que m’a causé ce roman, eh oui, je voulais connaître le dénouement final et comprendre enfin ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas.

Et quelle fin, je n’ai rien vu venir ! Pas de temps mort, tout s’emboîte parfaitement.

Mention spéciale pour le titre, j’adore, il m’intriguait, j’ai vite compris ce choix. 

J’adore également la couverture qui est un excellent choix qui résume bien l’état de Nick.

Vous l’avez compris, coup de cœur phénoménal pour ce thriller psychologique bien noir !

Éditeur : TAURNADA ÉDITIONS (14/11/2019)

**************************************************

Vous est-il déjà arrivé de vous réveiller avec cette sensation de déjà-vu ?
Sauriez-vous faire la différence entre le vrai et le faux ?
Avez-vous une confiance absolue en vos proches ?
Nick semble mener une vie tranquille, entouré de sa femme et de ses voisins. Pourtant, le jour où des amis de longue date arrivent, son existence tout entière va basculer dans l’étrange et l’impensable.
Réalité ? Psychose ? Quelle preuve avez-vous finalement de votre réalité ?

%d blogueurs aiment cette page :