Purple Heart, tome 1 : Le Sauveur – Auteur : Warnauts Dessinateurs : Raives, Warnauts

 

New-york année 50.

Josuah Flanagan, se remet avec difficulté depuis son retour de la guerre en Europe. Il y a perdu un ami très cher, ce qui lui a valu l’obtention de la fameuse médaille “Purple Hearth”, remise aux héros de guerre.

Depuis son retour, il a refusé, au grand damne de sa mère, de reprendre ses études de droit. En attendant de trouver sa voie, il est devenu enquêteur privé pour le cabinet d’avocat de Layton, également son ancien commandant lors de sa présence au front.

Celui-ci lui demande d’enquêter sur une étrange histoire d’adultère et de chantage dont serait victime des clients de Layton.

En parallèle, il devra aider son ami, rescapé des camps de la mort, Aron Seligmann, prêteur sur gage, à comprendre pourquoi deux nazis, l’ont tabassé afin de retrouver deux tableaux qu’il aurait eu en gage, qui selon lui n’auraient aucune valeur.

Même si le scénario n’a rien de transcendant ni d’extraordinaire, je salue la qualité des planches et l’ambiance année 50,un New-York d’après-guerre, bien retranscrite par des dessins sombres, collant parfaitement à l’ambiance très noire de cette BD. Le héros est parfait, avec un côté sombre, torturé, homme à femmes, qui n’arrive à s’engager avec aucune de ses maîtresses, collant parfaitement à l’histoire et au genre de cette BD. Un peu plus de suspense et d’action serait top dans le tome 2 et on aurait la BD parfaite !

Éditeur : LE LOMBARD (13/09/2019)

**********************************************

New York, années 50. Josuah Flanagan, ancien de la 101e aéroportée et décoré de la prestigieuse Purple Heart, travaille comme enquêteur pour un cabinet d’avocats. En fait, il bosse principalement pour James Layton, l’ancien commandant de sa compagnie. Josuah est chargé de découvrir qui fait chanter un magnat de l’immobilier. Ronald Husler, séduisant self-made man quadragénaire, est en effet victime d’un chantage lié au passé trouble de son épouse.

Le Blond, tome 3 – Gad Elmaleh

Cette bande dessinée, est une comparaison entre le blond, l’homme parfait en tout point avec une famille tout aussi parfaite et l’autre, un homme lambda avec une famille normale pleine de défaut.

Personnellement, le blond m’a énervé très très vite, j’aurai extrêmement de mal à fréquenter un mec aussi lourdingue de perfection, l’autre est bien plus humain, maladroit, tricheur, menteur, fainéant, de mauvaise foi, avec une malchance juste impossible, un homme quoi.

Cette bande-dessinée n’a rien de transcendante, mais ce lit rapidement et avec un certain plaisir et des clichés remplie d’humour.

Le titre me laisse perplexe par la mention du tome 3, ouhais, il ne doit pas y avoir vraiment de suite ou d’avant cette bande-dessinée puisqu’elle se contente de nous présenter des cas de vie de monsieur  parfait et monsieur tout le monde.

Une bande-dessinée à offrir à l’ami qui a une vie parfaite, une famille parfaite et un travail parfait…autant dire que vous le garderez longtemps dans votre bibliothèque car tout le monde le sait l’homme parfait n’existe pas…par contre la femme parfaite…ah ah ah..

D’après le personnage créé par Gad Elmaleh
Scénario : Bastien Pasquier et Spoon
Dessin : Spoon
Genre : Humour, Gag
Éditeur : Michel Lafon
Nbre de pages : 48

%d blogueurs aiment cette page :