Kill Screen- Joel A. Sutherland

Cela fait 2 mois qu’Eve joue sans relâche à son nouveau jeu : Kill Screen. Malheureusement à la fin du jeu elle ne fait à chaque partie, tuée par un démon : la Fumerolle.

Elle a trouvé dans les jeux vidéo une échappatoire, depuis le décès brutal, 2 ans auparavant, de ses parents dans un terrible accident de voiture. Elle vit depuis avec sa grand-mère.

Eve a également un terrible secret : elle voit des fantômes !

Sa vie va changer, le jour ou elle arrive enfin à tuer la fumerolle dans son jeu vidéo. Ce qu’elle ne savait pas, c’est qu’en gagnant, elle libérait ainsi ce terrible démon sur terre. La Fumerolle n’a qu’une idée en tête : détruire les humains et s’emparer de leurs âmes.

Aidé de son meilleur ami Harold et du fantôme de Leida, la conceptrice du jeu, commence pour nos trois héros, une course contre la montre afin de détruire ce démon et ses acolytes.

Un roman qui se lit d’une traite, aucun temps mort, des personnages hyper réalistes et attachants. Des descriptions qui font frissonner comme si nous y étions. Je reste certaine que ce livre va plaire à notre jeune public de plus de 10 ans !

Éditeur : ACTES SUD (02/10/2019)

******************************************

Après le décès brutal de ses parents, Ève se réfugie dans le monde virtuel pour oublier son chagrin. Elle est obsédée par Kill Screen, un jeu vidéo impossible à battre. Jusqu’à ce qu’elle découvre comment vaincre l’ennemie ultime du jeu. Mais en battant la Fumerolle, Ève a relâché ce fantôme dans le monde réel où il détruira tous les êtres vivants et réduira leurs âmes en esclavage. C’est maintenant à Ève et à son ami Harold d’arrêter la Fumerolle et de nous sauver tous. Un roman pour les amateurs de frissons, par l’auteur de La maison abandonnée.

A.I. Amis Imaginaires – Betty Piccioli

Le 1er janvier 2011, il y a 7 ans, tous les amis imaginaires des enfants du monde entier sont apparus comme par enchantement sur terre. Et cela c’est répété tous les premiers janvier jusqu’à l’année dernière où cela à cessé, sans que jamais personne ne trouve d’explication à ce phénomène.

Certaines familles ont très vite rejeté certains d’entre eux, bien trop encombrant, ils sont surnommés  les non- désirés.

Elena, 12 ans, E.R pour Enfant réel, à de la chance, ses parents ont accepté John, un lion dandy, devenu l’inséparable ami de celle-ci.

Mais tout change le jour où les enfants de la 5eme et dernière vague s’évaporent.  Peu de temps après, c’est au tour de ceux de la 4eme vague. John très inquiet pour Elena, décide de la quitter pour se rendre à Londres dans un centre de recherche sur les A.I afin d’aider à découvrir ce qui se passe.

Entre temps, après la disparition des enfants de la 3eme vague, Elena et les autres enfants de la 1ere et 2eme vagues sont enfermés dans des centres, soit-disant, pour leur sécurité.  Mais comment ne pas remettre cela en question quand ceux-ci ont interdiction de quitter le centre et ont un bracelet électronique les géolocalisant à tout moment ?

Ce livre est une super belle découverte, engloutie en rien de temps. C’est un hymne à la tolérance et l’acceptation de la différence. Un beau roman sur l’amitié sincère qui dépasse toutes les frontières et toutes les différences. Bravo à l’auteure, pour un premier roman c’est une superbe réussite

Éditeur : CASTELMORE (16/08/2018)
Nombre de pages : 384

***********************************************************

14 millions d’amis ont envahi le monde, pour votre plus grand bonheur !

Il y a sept ans, les amis imaginaires des enfants se sont soudain matérialisés dans le monde réel, sur toute la planète. Elena, douze ans, vit depuis lors une existence paisible avec ses parents et son A.I. John, un lion dandy qui s’est parfaitement intégré dans la société. Mais un jour, aussi mystérieusement que sont apparus les A.I., des vagues d’enfants se mettent à disparaître. Elena et John décident aussitôt de mener l’enquête, une enquête qui va les amener à déjouer des pièges mortels, à pirater des systèmes informatiques et à affronter des individus tout droit sortis de mauvais rêves…

%d blogueurs aiment cette page :