Goliat – Mehdy Brunet

2019 – David Corvin, est alcoolisé. Il faut faire un retour en arrière pour comprendre ce qui lui arrive.

2016 – David ancien agent du FBI et son épouse Abigaël sont à bord d’un bateau au large des côtes norvégiennes sur la mer des Barents. Ils se rendent sur une plateforme pétrolière où Abigaël est affectée à une mission de recherche en biotechnologie. David, afin de suivre celle-ci a accepté un poste de vigile. Leur couple était au bord du gouffre quand ils ont décidé de se redonner une seconde chance.

Octobre 2015 – les agents spéciaux Murnny et Diaz enquête sur une série de meurtres où les victimes sont atrocement mutilées.

Juillet 2013 – Franck, veilleur de nuit et ancien militaire à hâte de retrouver son épouse et sa fille. Il se hâte d’aller à l’aéroport pour les accueillir. 

3 époques différentes, plusieurs intervenants qui, à priori, n’ont rien en commun et qui pourtant vont voir leurs destins liés.

L’auteur tisse son histoire comme une toile d’araignée, étape par étape, tranquillement pour nous emmener à l’histoire centrale qui se déroule de nos jours.

Aucun temps mort dans ce thriller. Les personnages sont parfaits, chacun ayant son importance pour donner de la cohérence à cette histoire.

Petit à petit, l’auteur nous dévoile comment en une minute une vie peu basculer dans la folie. Un thriller noir, où l’on se questionne sur la folie humaine et combien un rien peut nous faire basculer dans l’horreur. Au final, nos vies ne tiennent pas à grand chose.

Un thriller sombre qui ne laissera personne indifférent.

Éditeur : TAURNADA ÉDITIONS (03/09/2020)

*************************************

La mer des Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d’une série de meurtres odieux.
David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l’hécatombe.
Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme…
Et bien plus encore…

Sept mensonges – Elizabeth Kay

Mention toute particulière pour la couverture qui est juste sublime, j’ai littéralement craqué pour celle-ci.

Jane et Marnie se connaissent depuis leur entrée en 6ème, soit depuis 18 ans. Elles sont inséparables, les meilleures amies du monde.

Depuis le décès accidentel du mari de Jane, celle-ci s’est encore plus rapproché de Marnie et voit d’un très mauvais œil sa relation avec Charles. Et c’est avec cette relation qu’elle dira son premier mensonge : elle mentira en disant à Marnie qu’elle apprécie Charles.

C’est Jane qui raconte cette histoire, son histoire et ses sept mensonges. Mais on ne saura qu’à la fin à qui elle raconte celle-ci.

On comprend rapidement que Jane est jalouse, possessive, que l’amitié qu’elle ressent envers Marnie est toxique, malsaine.

Il y a tellement eux de longueurs dans ce roman, que j’ai vraiment pensé ne pas aller jusqu’au bout de cette lecture. Durant les premières pages, il ne se passe absolument rien. En lisant les divers avis, j’ai décidé de continuer tout de même pour savoir à qui Jane racontait son histoire.

Bon, au final, je n’ai pas ressentie de plaisir particulier à cette lecture, ni au début ni à la fin, je n’ai pas non plus détesté. Une lecture vraiment sans plus, que je vais rapidement oublier.

400 pages
Éditeur : ROBERT LAFFONT (11/06/2020)

*************************************************

Tout a commencé par un mensonge. Un tout petit mensonge… Jane et Marnie sont inséparables depuis l’enfance. Et si Jane avait été honnête depuis le début – si elle n’avait pas menti cette toute première fois -, alors peut-être que les choses auraient pu tourner autrement. Peut-être que le mari de sa meilleure amie serait encore en vie. Le temps est venu pour Jane de dire la vérité, enfin… sa vérité.
Tandis qu’elle se confie et décortique les sept mensonges qu’elle a racontés à Marnie, chacun plus terrible que le précédent, elle révèle les couches de noirceur qui ont infiltré leur amitié et les secrets toxiques qui remuent sous la surface. Mais une vérité peut toujours en cacher une autre… “

%d blogueurs aiment cette page :