La médium & le journaliste face aux plus grandes enquêtes-Geneviève Delpech-Karl Zéro

Karl Zéro journaliste d’investigation et animateur Tv, et Geneviève Delpech épouse du défunt Michel Delpech se sont unis pour écrire cet ouvrage.

Karl était très sceptique quant à l’existence de personnes possédant des dons extraordinaire, hors du commun, tel que la voyance jusqu’à sa rencontre avec Geneviève en 2009.

Il décide alors, régulièrement de faire appel à celle-ci et à ses dons de voyance afin de l’aider à avancer dans ses enquêtes.

L’écriture de ce roman est très particulière. Après, de cours résumés d’enquêtes criminelles, on découvre les échanges de SMS qui ont eu lieu entre Karl et Geneviève, où celle-ci lui dévoile ses visions après le visionnage des photos que Karl lui envoie

Le style m’a vraiment plu. Mais je reste sur ma faim et très sceptique quant aux résolutions des enquêtes grâce à l’aide de Geneviève. Je m’attendais à des preuves concrètes de son don et non on assiste juste à des échanges de SMS plus ou moins justes allant même jusqu’à se tromper. Mais on comprend bien que la résolution de ces enquêtes tient énormément à cœur de Karl, surtout quand il s’agit d’enfants, et combien il est consciencieux et méticuleux et ne laissera de côté aucune éventuelle piste.

Malgré mon scepticisme, j’ai vraiment apprécié ma lecture.

 

EAN : 9782412064733
Éditeur : FIRST (18/03/2021)

*************************************

Geneviève Delpech et Karl Zéro nous racontent leurs enquêtes extraordinaires, à la frontière du visible et de l’invisible ! Un ouvrage passionnant, à paraître dans la collection “Témoins de l’extraordinaire” dirigée par Didier van Cauwelaert

Dans son ouvrage à succès Les Enquêtes d’une médium (paru en juin 2020), Geneviève Delpech nous dévoilait une partie de son quotidien en tant que médium et retracait quelques grandes affaires criminels pour lesquels elle a pu mettre son don au service de la police.
Avec Nos enquêtes extraordinaires, il est question de la collaboration entre Geneviève et Karl Zéro. Depuis près de dix ans, l’animateur et producteur de télévision bien connu sollicite l’aide de Geneviève lors d’enquêtes sur des crimes non élucidés. La plupart du temps, Karl Zéro se contente d’envoyer une photographie à Geneviève qui lui rapporte alors ses ressentis et visions. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, les informations communiquées par la médium permettent presque toujours de résoudre les affaires…

Les folles enquêtes de Magritte et Georgette : Nom d’une pipe !- Nadine Monfils

René Magritte, célèbre peintre belge, à parfois des visions qu’il s’empresse de peindre. Cette fois, il voit une jeune femme en robe fleurie. Son épouse Georgette se montre très jalouse de cette toile.

Quelques jours plus tard, le corps sans vie, assassinée, de la jeune femme qu’a peint René est retrouvé.

René, aidé de Georgette, décide de mener l’enquête. Quel duo de choc ! Ils sont pétillants, drôles. On adore ce couple dès les premières pages !
L’auteur par son écriture nous plonge dans le roman comme si nous étions avec nos acolytes au milieu de leur enquête pleine de suspense.

Pour ajouter encore plus de plaisir à notre lecture, l’auteur nous fait découvrir la vie intime d’une peintre belge célèbre, on rentre facilement dans l’intimité du couple et de leur mode de vie.

L’auteur m’a fait rire, avec des réparties, des scènes loufoques, moi qui n’avais jamais lu aucun roman de Nadine Monfils et bien, je suis très agréablement surprise. Un roman parfait, drôle ou les scènes de crime sont décrient de telle façon que l’on n’est même pas choquée ! L’auteur a un talent de compteuse inouïe. 

Une superbe découverte, je vais rapidement lire le deuxième tome !

312 pages
Éditeur : ROBERT LAFFONT (06/05/2021)

**********************************

La nouvelle pépite du cosy mystery dénichée par La Bête noire : Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette. Une série d’enquêtes inédites menées par le peintre René Magritte et sa femme, Georgette.
C’était au temps où Bruxelles bruxellait…

À l’arrêt du tram, le célèbre peintre René Magritte, chapeau boule, costume sombre et pipe au bec, a une vision étrange : une jeune femme en robe fleurie, debout à côté de son corps ! Il en parle à Georgette, son épouse, et immortalise la scène dans un tableau. Quelques jours plus tard, cette femme est retrouvée assassinée, avec une lettre d’amour parfumée dans son sac et un bouquet de lilas sous sa robe.

%d blogueurs aiment cette page :