Immortel – José Rodrigues dos Santos

Tomas Noronha, apprends que sa mère a un cancer à un stade avancé, en plus de son Alzheimer.
Le médecin qui lui annonce cette nouvelle, est très optimiste sur le protocole de traitement de celle-ci. Il lui explique que grâce aux avancées technologiques et aux supers ordinateurs existants, il est possible aujourd’hui, grâce à leurs capacités, d’assimiler des millions de protocoles médicaux, de permettre de trouver le traitement adéquat à chaque patient et surtout de donner un diagnostic précoce permettant une prise en charge rapide et de ce fait de trouver un protocole précis et adapté. L’intelligence artificielle et l’avenir de la médecine moderne.

Il lui explique que grâce aux avancées technologiques et aux supers ordinateurs existants, il est possible aujourd’hui, grâce à leurs capacités, d’assimiler des millions de protocoles médicaux, de permettre de trouver le traitement adéquat à chaque patient et surtout de donner un diagnostic précoce permettant une prise en charge rapide et de ce fait de trouver un protocole précis et adapté.

À Hong-Kong, le professeur Yao Bai, scientifique chinois reconnu, spécialisé dans l’intelligence artificielle, fait des révélations troublantes.

L’auteur décrit avec précision la répression qui règne Chine, il nous est difficile, à nous européen, d’imaginer l’ampleur de la surveillance et censure interne et externe, qu’il existe là-bas.

J’ai vraiment eu froid dans le dos en lisant ce roman. D’une part par le niveau de surveillance constante que subissent les habitants de la Chine, mais aussi de l’importance et le pouvoir que nous donnons aux machines que nous fabriquons. L’aire digitale a pris une place de maître dans nos vies. Certes, celles-ci facilitent nos vies, mais protégeons-nous assez nos arrières, fassent à l’utilisation assidue de celles-ci et surtout de la mauvaise utilisation que peuvent faire certains de l’intelligence artificielle ?

Si les faits décrient dans ce roman, venaient à se réaliser, cela signifiera la fin de l’aire humaine telle que nous la connaissons.

Ce roman m’a fait réfléchir à l’importance qu’a prit l’intelligence artificielle dans nos vies, devenant quelque chose d’irremplaçable.

Encore un excellent roman de cet auteur, avec des faits réels et encore une fois un travail de recherche impressionnant.

Éditeur : HC EDITIONS (24/09/2020)

***************************************************

Après avoir annoncé la naissance de deux bébés génétiquement modifiés, un scientifique chinois disparaît. La presse internationale commence à poser des questions, les services secrets tentent de trouver des réponses, un homme contacte Tomás Noronha à Lisbonne. Celui qui se présente comme un scientifique travaillant pour la DARPA, l’agence pour les projets de recherche avancée de la Défense américaine, a besoin du célèbre cryptologue pour retrouver le savant disparu. Tomás découvre alors les véritables enjeux du projet secret chinois…
Pour le grand retour de Tomás Noronha, le héros de La Formule de Dieu, J. R. dos Santos a choisi le sujet qui est dans toutes les têtes : l’intelligence artificielle. L’humanité touche-t-elle à sa fin ou fait-elle face à un nouveau départ ? Sur la base des recherches les
plus avancées, J. R. dos Santos nous dévoile l’extraordinaire destin de l’humanité. Il nous démontre avec toujours autant de sérieux que la science est sur le point d’atteindre sa plus grande réalisation : la mort de la mort. Bientôt, nous serons… Immortels.

La chute de la maison Whyte – Katerina Autet

Edith Whyte, vient de faire publier son livre par lequel le scandale arrive, en effet, elle y décrit sa riche famille et surtout son père William, qui est loin d’être la famille si parfaite que tout le monde connaît.

Le jour même de cette parution, le patriarche de la famille, William Whyte, est retrouvé mort chez lui. C’est un meurtre ! Très vite, tout accuse Skip, le fils. 

Skip décide d’engager son meilleur ami, Zach, comme avocat. Hors celui-ci est avocat spécialisé dans l’art. Il ne comprend pas le choix de son ami, mais accepte tout de même de le défendre.

Commence pour lui une longue enquête afin de découvrir ce qui s’est réellement passé.

L’auteur nous permet de comprendre qui était William Whyte à travers le livre écrit pas sa fille Edith, en nous livrant des passages de celui-ci. William était un jeune diplômé en art qui a réussi à construire une fortune colossale seul. Et qui, par son premier mariage a pu rejoindre la haute bourgeoisie.

J’ai trouvé Zach mou, englobé dans sa relation avec Victoria qui clairement décide de tout. J’ai trouvé leur relation inintéressante et sans aucun sens. Je n’ai pas compris le repas avec la belle-famille, comme si l’auteur voulait donner un côté plus authentique à ces deux personnages, qui n’ont clairement rien à faire ensemble.

Caroline, la plus jeune sœur et le prototype de la gentille fille, la préférée de papa, qui a fait un chouette mariage et a adopté les plus beaux enfants du monde…La famille parfaite en somme.

Ce roman ce lit facilement malgré le peu d’action qui s’y trouve. L’auteur arrive tout de même à nous surprendre, en effet quand on pense que la vérité a éclaté, il arrive à nous surprendre par une fin inespérée Encore une fois, ce roman, démontre combien tout tourne autour de l’argent, qui corrompt même les êtres les plus sincères, et combien les apparences sont trompeuses.

Un bon moment de lecture, mais ce roman ne me laissera pas un souvenir impérissable, et les personnages étaient pour moi sans intérêt.

312 pages

Éditeur : ROBERT LAFFONT (17/09/2020)

********************************************

Les secrets de famille tuent plus sûrement qu’une arme.
Cape Cod, ses belles villas aux bardages de bois, ses millionnaires discrets qui par-dessus tout ont peur du scandale… Mais, justement, le scandale fait vendre. Bien qu’elle s’en défende, c’est ce qu’Edith Whyte a en tête lorsqu’elle publie un livre accusant son célèbre père, grand patron des arts, de crimes inimaginables.
Père et fille n’ont pas le temps de s’expliquer : William Whyte est retrouvé assassiné et le frère d’Edith est accusé du meurtre.
Tandis que la famille se déchire, la bonne société bruit des rumeurs les plus folles…

Un premier thriller élu parmi 150 manuscrits anonymes.
12 jurés qui représentent chacun un maillon essentiel de toute investigation judiciaire.
Un prix littéraire pour le genre le plus populaire de France.

%d blogueurs aiment cette page :