Coupable ? – Laurent Loison

Garges les gonesses – France
Ivan, 14 ans, rêve de faire parti du gang des frères de sang, pour cela, il doit subir une initiation qui consiste en plusieurs épreuves. La dernière est la réalisation d’un cambriolage.

Scottsdale, Arizona – USA
Un soir, Julia entend des bruits bizarre dans sa maison, Mark, son mari, médecin réputé, décide de descendre voir ce qui se passe. Ce qui devait être à la base un banal cambriolage va tourner au drame !

Kenza, jeune est brillante avocate, décide d’être commis d’office, et de prendre la défense de Patrick, auteur du cambriolage chez Julia et Mark, qui, est également accusé du meurtre de celui-ci. La question va très rapidement se poser ; accident ou meurtre avec désir de tuer ? 

L’auteur alterne entre plusieurs récits.

D’un côté, on découvre un jeune, Ivan/Michel, qui souhaite s’en sortir. Il a mal débuté dans la vie et essai de retrouver le droit chemin et surtout l’absolution.

Et de l’autre le récit d’une veuve qui subit une épreuve à la limite du supportable, lui faisant oublier tout sentiment humain, ne pensant qu’à la vengeance, y voyant une manière de réussir à faire son deuil.

Très vite, on se pose la question : la rédemption, est-elle possible ?

L’auteur va jusqu’au fin fond des profondeurs humaines afin de nous offrir un roman d’une noirceur impressionnante. Il décrit avec justesse la façon dont une vie simple, sans souci particulier, peu, en quelques secondes, basculer dans l’horreur, uniquement parce que l’on fait les mauvais choix.

La fin est surprenante, avec un rebondissement inattendu.

Encore bravo à l’auteur, qui nous offre encore une fois un excellent roman, qui ne ressemble en rien aux précédents, il a ce don de se renouveler à chacun de ses livres.

Éditeur : SLATKINE ET CIE (06/02/2020)

***************************************

Scottsdale, Arizona. A la suite d’un cambriolage qui a tourné au drame, le mari de Julia a succombé à ses blessures. Tandis que le meurtrier est rapidement appréhendé et incarcéré, la famille tente en vain de se remettre de cette perte. Désespérée, Julia est prête à tout pour voir le meurtrier de son mari condamné à mort… Le combat s’engage alors entre l’avocate commis d’office Kenza Longford et cette veuve déterminée à obtenir justice. Dans cette lutte, la jeune avocate devra faire face à ses propres démons.

Cinq cartes brûlées – Sophie Loubière

Laurence Graissac, en fort surpoids,  a eu une enfance malheureuse. Elle a grandit  entre un grand frère, Thierry, psychopathe depuis toujours, qui la maltraite, l’insulte, se moque d’elle à longueur de journée, un père brillant par son absence, avec qui elle a toujours entretenu une relation étrange et une mère en proie à une terrible dépression.

Elle voit un espoir, une lumière au fond du tunnel quand elle démarre une brillante carrière sportive, et débute sa première vraie relation amoureuse. Et si elle avait enfin droit au bonheur ?

Mais comme jamais rien n’est simple dans sa vie,  et que le sort s’acharne sur elle, tout va  basculer en un quart de seconde.

Quelle lecture, quel roman, il m’a bouleversé ! Cette histoire se déroule comme un jeu de carte : si l’on a la bonne pioche, tout roule, jusqu’au moment où l’on tire la mauvaise carte et là pam, on perd tout, tout s’effondre comme un château de carte !

Laurence, qu’est ce qu’on adore ce personnage du début à la fin. Elle est humaine, fragile, avançant dans la vie tant bien que mal, perdue, se demandant parfois pourquoi elle était là, quelle était le but de sa vie ? Et Thierry, on le déteste dans les premières pages, puis petit à petit on fait l’effort d’essayer de le comprendre, même, si je l’avoue, pour ma part j’avais envie de lui crier dessus, de lui dire d’être plus tolérant, moins méchant.

L’auteur mène son histoire où elle veut, doucement, mais sûrement pour un dénouement final surprenant. Une belle découverte, un bon roman bien noir.

FLEUVE EDITIONS (16/01/2020)

*************************************************

Laurence Graissac grandit aux côtés de son frère, Thierry, qui prend toujours un malin plaisir à la harceler et à l’humilier. Du pavillon sinistre de son enfance à Saint-Flour, elle garde des blessures à vif, comme les signes d’une existence balayée par le destin. Mais Laurence a bien l’intention de devenir la femme qu’elle ne s’est jamais autorisée à être, quel qu’en soit le prix à payer. Le jour où le discret docteur Bashert, en proie à une addiction au jeu, croise sa route, la donne pourrait enfin changer…

Thriller psychologique d’une rare intensité, Cinq cartes brûlées va vous plonger au cœur de la manipulation mentale. De celle dont on ne revient jamais indemne.

%d blogueurs aiment cette page :