Te souviendras-tu de demain ?- Zygmunt Miloszewski

Année 2013Ludwik 83 ans, et son épouse Grazyna 78 ans, s’apprêtent à fêter les 50 ans du jour où ils ont fait l’amour pour la première fois.

Ludwik décrit parfaitement son corps qui le lâche petit à petit, ce corps qui n’est plus de première jeunesse, expliquant avec beaucoup d’humour les petits tracas de la vie quotidienne que subit celui-ci.

Grazyna, quant à elle, a du mal à accepter que son mari soit devenu si “vieux”, la routine ayant tué en quelque sorte cet amour qu’elle ressentait pour lui, lui renvoyant constamment l’image de sa propre vieillesse.

Après cette nuit, sortant de leur routine, ils se réveillent en 1963, ayant 50 ans de moins, et après leur première nuit d’amour.

Très vite, ils s’aperçoivent que tout a changé, Ludwik est toujours marié avec Iwona. Et bien qu’ils habitent toujours en Pologne, celle-ci n’est pas celle qu’ils ont connue, l’histoire du pays, et du monde n’est pas la même.

Chacun de leur côté, ils décident, à leur manière, de profiter de cette deuxième jeunesse, pour essayer de faire mieux, avec les informations qu’ils ont de leur époque, sauf qu’ils oublient qu’ils sont dans une autre Pologne et que par ce fait, les mentalités, ne sont pas les mêmes.

Un livre bourré d’humour, qui aborde des sujets sérieux, tel que la vieillesse, et les tracas que cela peut entraîner, avec tendresse et humour. L’auteur décrit avec justesse, les regrets que l’on peut ressentir par rapport à des choix que l’on a fait dans le passé, et combien on aimerait avoir une deuxième chance pour tout recommencer. 

Avec de nombreux détails, il nous décrit la vie en Pologne dans ce monde qui n’existe pas, peut être trop de détails justement, j’ai parfois eu du mal à rester accrochée à cette lecture et du poser ce roman à maintes reprises pour pourvoir me replonger correctement dedans.

Éditeur : FLEUVE EDITIONS (05/09/2019)

***************************************************

Ludwik et Grazyna ont à nouveau trente ans.
Après une rencontre dévorante, plus rien ne peut les séparer. Ou presque.
Car les jeunes amoureux ont également l’expérience d’une vie commune longue d’un demi-siècle.
Jusqu’à hier, ils vivaient en 2013 et approchaient les quatre-vingts ans. Or, pour des raisons obscures, le lendemain du 50e anniversaire de leur rencontre, le couple se réveille en 1963, jeune et beau, avec en prime les souvenirs de leur passé.
Cependant la Pologne dans laquelle ils se trouvent n’est plus celle qu’ils ont connue. La Seconde Guerre mondiale est certes passée par là, mais leur patrie a désormais entamé une union de force… avec la France !
Bien décidés à ne pas tomber dans la routine et commettre les mêmes erreurs, Ludwik et Grazyna s’ouvrent à des aventures nouvelles.
Mais leur amour résistera-t-il à cette seconde vie ?

 

On s’était donné rendez-vous…- Céline Rouillé

Valentine est au point de rupture avec son fiancé Marc.

Elle retourne un peu plus d’un an en arrière afin de nous raconter son histoire.

Valentine et Marc décident de se marier. Valentine reprend alors contact avec Benjamin, son ami d’enfance, afin que celui-ci soit le témoin de son mariage. Elle fera alors connaissance avec Lauren, mannequin, qui a prit du recul avec son ancien métier. De suite, les 2 jeunes femmes se lient d’amitié, une amitié fusionnelle qui donnera peu de place aux autres.

Cette histoire est vraiment très intéressante, bien construite. La trame psychologique qui entoure Valentine grandit de jour en jour, elle se sent, incomprise, et piégée face une amitié toxique. On plonge avec elle dans l’horreur, dans l’enfer que va devenir sa vie. On ressent sa peine, on souffre avec elle, par moment, les larmes me sont montées aux yeux. J’avais une forte envie d’aller l’aider.

Un très beau roman, écrit avec beaucoup de d’émotions et de justesse. Seul regret beaucoup de longueur.

Éditeur : CITY EDITIONS (20/02/2019)

*******************************

Adolescents, Valentine et Benjamin s’étaient fait la promesse de ne pas laisser le temps ternir leur amitié. Dix ans plus tard, alors qu’elle est sur le point de se marier, Valentine part à la recherche de cet ami perdu de vue. Les retrouvailles sont heureuses et les souvenirs affluent, effaçant les années. Mieux encore : la jeune femme devient très vite amie avec Lauren, la compagne de Benjamin. Trop vite ? Peu à peu, Valentine est perturbée par cette nouvelle amitié : Lauren devient exigeante, tyrannique, insupportable. En quelques mois, la vie de Valentine est empoisonnée par cette relation très toxique. Ne parvenant plus à faire face, elle décide de tout quitter pour se réfugier, seule, au bord de la mer. Dans ces conditions, Benjamin voudra-t-il tenir la promesse d’être toujours là pour elle ?

%d blogueurs aiment cette page :