Haut le Choeur – Gaëlle Perrin-Guillet

Alix Flament 37 ans vit à Chambéry.  Durant 10 ans elle a été journaliste d’investigation. A cette époque elle arpentait les rue au côté des policiers à la recherche de criminels.

Puis un jour, les rôles s’inversent de celle qui cherche la vérité, qui traque afin d’aider les victimes, elle devient la cible d’une psychopathe : Eloane Frezet. Par peur de celle-ci,  elle décide de changer d’orientation et devient journaliste politique. Mais elle garde une boule au ventre, la peur que Eloane ne sorte un jour de prison, et qu’elle ne mène à bout sa terrible menace : “Quand je sortirai, tu seras la première prévenue…Je saurai te retrouver.”

Mais voilà  6 ans après cette menace,Eloane réussit à s’enfuir de prison. Commence alors un terrible jeu du chat et de la souris entre les 2 femmes.

On a froid dans le dos rien que de penser que cette serial killeuse a eu une enfance normale et heureuse, basculant dans la folie après sa rencontre avec un détenu.

Les faits s’enchaînent à la perfection, Eloane est froide, calculatrice. Alix fragile, terrorisée, la victime parfaite ! Tous les ingrédients sont là pour en faire un roman inoubliable qui vous fera froid dans le dos, en effet Eloane n’a aucun scrupule ni regret face à ses crimes. Sa folie fait peur car elle s’apparente à une personne normale, rien ne peut la différencier d’une personne lambda, elle se glisse dans la foule passant inaperçue. Elle pourrait être votre gentille voisine si serviable…

Un très bon roman, qu’il aurait été bien dommage de ne pas découvrir.

Éditeur : Taurnada éditions le 14/03/219

************************************

« Quand je sortirai, tu seras la première prévenue… Je saurai te retrouver. »
Depuis qu’Éloane Frezet, la tueuse en série la plus abjecte de ces dernières années, a prononcé ces mots, Alix Flament vit dans l’angoisse que la criminelle sanguinaire s’évade de prison…
Alors, quand la journaliste reçoit un coup de téléphone d’Éloane en pleine nuit, elle comprend que la meurtrière va honorer sa promesse…
Une promesse de sang…

 

3 comments

Laisser un commentaire