K.-O., tome 1 -Adriana Kritter

Très peu habituée à ce genre de littérature, je me suis laissée tenter par le résumé.

Sydney est étudiante en journaliste et travaille dans une galerie photo, quand elle fait la rencontre de Richard. Il a tout de l’homme parfait, beau, riche, intelligent, la couvrant de cadeaux. Mais derrière cette façade, se cache un homme jaloux et violent.

Se sentant acculée, Sydney n’a pas d’autre choix que de fuir très loin.

Commence pour elle une nouvelle vie. En plus de ses études de journaliste, elle travaille comme rédactrice dans un journal et s’inscrit dans une salle de boxe afin d’apprendre à se défendre. 

Belle surprise pour moi, j’avoue, j’avais très peur de tomber sur un roman à l’eau de rose, mais alors pas du tout. L’auteur aborde avec justesse un thème très délicat : la violence conjugale. Elle nous fait comprendre, combien il est simple de tomber dans un terrible engrenage, où la victime se dit ; “il ne le refera plus”, “il était juste énervé”…Peu à peu la victime se sentant prise au piège, ne voyant aucune issu, sa souffrance cachée à tous pour garder la tête haute.

Elle y aborde également la xénophobie, et c’est tout aussi dure, comment, est-il possible de nos jours d’être aussi intolérant face à la différence ?

Petit regret, l’auteur, dans ce premier tome, ne développe pas la relation très particulière entre Sydney et Jamie qui commence à émerger. 

*******************************************

Pour échapper à son compagnon violent, Sydney, une étudiante en journalisme, change de ville et d’identité: se faisant passer pour un garçon, elle tente de reconstruire sa vie avec l’aide d’une bande de boxeurs et de leur séduisant coach. Mais, dans l’ombre, le démon du passé est toujours là, prêt à frapper…

Laisser un commentaire