La veuve de Fiona Barton

 

La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire.  Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque.  Jusqu’au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime.  Depuis ce jour, plus rien n’a été pareil.  Jane devient la femme d’un monstre aux yeux de tous. Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquillité, même après un acquittement.  Mais aujourd’hui, Glen est mort. Fauché par un bus.  Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n’est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l’histoire ? Fiona Barton, née à Cambridge, est journaliste et a travaillé au Daily Mail, au Daily Telegraph et au Mail on Sunday. Elle a remporté le prix de « Reporter de l’année » aux British Press Awards. Elle vit aujourd’hui dans le sud-ouest de la France, La Veuve est son premier roman

************
Glen Taylor époux de Jane est  décédé fauché par un bus…
Très vite, on se demande pourquoi ce couple  si parfait est harcelé par la presse.

Par des retours en arrière (jusqu’à 4 ans avant la mort de Glen) on découvre l’histoire de ce couple sans histoire en apparence..juste en mal d’enfants, Glen étant stérile.

Quatre  ans avant la petite Bella,  2 ans, a été enlevée dans son jardin en quelques minutes, alors que sa maman, Dawn, n’est pas loin, dans la maison….
Très vite Glen est accusé par l’inspecteur Bob Sparkes d’être le coupable.
L’inspecteur Sparkes va décortiquer la vie de Glen, qui n’est pas le mari si parfait que tout le monde croit…

Tout d’abord j’ai adoré ce livre !
Un thriller psychologique qui va au fond des personnages, nous montrant la part sombre de chacun.
On y découvre la facilité de certains à juger le comportement des autres (comment une mère, célibataire de surcroît, peut t’elle laisser son enfant de 2 ans seul dans le jardin même quelques minutes ? Et si c’était elle la coupable ?).
On découvre aussi tout les petits trafics existants autour de la pornographie, infantile ou pas, et la facilité d’accès aux sites pédo-pornographiques
L’auteur évoque très bien les dangers d’internet et des réseaux sociaux, notamment facebook, où, les parents postent,  avec facilité, des photos de leurs enfants, de leur lieu de résidence, et des écoles qu’ils  fréquentes,  sans protéger les photos, pourtant cela étant possible juste en activant les paramètres de sécurités sur celles-ci et sur leur compte, parlant à tout vent sur les forums de leur vie personnelle…

Une belle découverte, un coup de coeur !

Ma note :
je n'ai pas aiméje n'ai pas aiméje n'ai pas aiméje n'ai pas aiméje n'ai pas aimé

Editeur (Livre) : Fleuve Noir
Date sortie / parution : Disponible le 12/01/2017
Nombre de pages : 416

Laisser un commentaire