L’équarisseur – Nadine Matheson

Des morceaux de corps sont retrouvés “éparpillés” à plusieurs endroits de la ville de Londres. L’inspecteur détective Anjelica Henley se rend sur les différents lieux où ont étaient retrouvés ceux-ci. Henley comprend très vite que ces crimes et cette façon de marquer les corps ne peuvent que lui rappeler une autre affaire qui lui a laissé des séquelles à vie : les 7 meurtres commis par Olivier Peter, “L’équarrisseur” qu’elle a aidé à arrêter et qui purge une peine de prison depuis 2 ans et demi. Elle se retrouve face à un copycat.

Elle sera secondée par le jeune Salim Ramouter élève agent-détective, qui se retrouve face à sa première vraie affaire criminelle.

Pour résoudre cette affaire Henley devra faire face à ses démons et surtout réussir à jongler avec son mariage au bord du gouffre, sa fille, et cette enquête qui lui rappelle combien elle est humaine et fragile.

Un thriller qui va à cent à l’heure, écrit comme le scénario d’un film, l’auteur va droit au but sans passage et descriptions inutiles.

Henley est touchante, humaine, perdue, souffrant d’un syndrome post-traumatique qu’elle tente de cacher tant bien que mal.

Un roman original avec 2 tueurs en série, complètement fous, déconnectés, qui sont incapables de faire la différence entre le bien et le mal, instables psychologiquement et impitoyables.

À la fin du roman, tout s’enchaîne très vite, pour une fin qui nous fait présager une suite, qui est attendue avec impatience !

Un très très bon roman que je recommande !

528 pages
Éditeur : SEUIL (07/10/2021)

************************************

Lorsque des morceaux de cadavres sont retrouvés sur les rives de la Tamise, l’inspectrice Angelica Henley pense immédiatement à Peter Olivier, alias l’Equarrisseur, emprisonné à vie pour avoir démembré ses sept victimes. Elle l’a elle-même mis derrière les barreaux et en a payé le prix : poignardée, elle a failli y laisser la vie et a passé de longs mois ennuyeux derrière un bureau. De nouveau sur le terrain, elle cherche à retrouver ce copycat dont les motivations sont opaques. Et le choix des victimes, incompréhensible. Mais rapidement, Henley comprend que ce tueur lui adresse des messages tout à fait personnels.
Pour l’arrêter, Henley doit affronter ses propres démons et revivre en plus intense ce qu’elle a déjà éprouvé avec l’Equarrisseur.

Laisser un commentaire