Policier·Réceptions·Thriller

Irrespirable de Olivia Kiernan

Commissaire Frankie Sheehan -1

La Commissaire Frankie Sheehan a du mal à se remettre d’une précédente enquête, quand elle doit enquêter sur le suicide d’une scientifique. Hors rapidement elle démontre que cela n’est pas un suicide mais un meurtre.

Très vite ce meurtre sera relié à un autre crime : le corps d’une jeune femme est retrouvé dans un bûcher. Le suspect n°1 le mari de la première victime et amant de la 2eme, introuvable !

Frankie va devoir fouiller dans les méandres du Dark Web et du milieu BDSM afin de découvrir ce qui s’est réellement passé.

Il va mettre difficile d’écrire ma chronique, mon avis étant très très mitigé. Pourquoi ? Peu, ou pas d’action, il ne se passe pas grand chose. Frankie ne m’est pas du tout attachante, j’ai une impression de vide sociale autour d’elle, comme si elle n’avait pas de vie en dehors de son métier de flic, et même dans son travail on a l’impression qu’elle n’a tissé aucun lien particulier avec eux.

Bien déçu surtout quand on s’ attend à lire un livre qui ressemble aux silences des agneaux….on est loin très très loin de ce chef d’oeuvre.

Un livre qui se lit mais qui ne me marquera pas longtemps…

Éditeur : HUGO ET COMPAGNIE (18/10/2018)
Nombre de pages : 370

******************************************************

Victimes consentantes, sites BDSM, ” near death experiences “, chambre de tortures, meurtres filmés et ritualisés : jusqu’à sa confrontation finale avec le tueur, Frankie va s’immerger dans ce que l’âme humaine a de plus noir et de plus pervers. Un noir absolu, malgré les taches de bleu de Prusse, ce pigment utilisé par Chagall et que l’on retrouve sur les victimes comme une signature.

Coup de coeur·Policier·Thriller

Inexorable de Claire Favan

 

Dès la préface, par le fils de Claire Favan, j’ai les larmes aux yeux et je  me sens touchées personnellement…

Milo, 4 ans assiste avec sa maman, Alexandra, à l’arrestation en pleine nuit, à leur domicile,  de son père Victor, dénoncé par sa maîtresse pour braquage. Milo le vit très mal et restera traumatisé. Il exprimera ce mal être, cette tristesse et rage,   par de la violence envers ses camarades de maternelle. Sa maman, après des sacrifices financiers, se fera aider par une psychologue.

Trois ans plus tard, Victor sort de prison et reprend la vie commune avec Alexandra qui ne lui pardonne qu’à une seule condition, qu’il reprenne le droit chemin et se trouve un travail honnête. Mais c’est sans  compter sur son ancien “patron” qui ne désir pas le laisser tranquille… commence, pour Milo et sa mère des années difficiles…

Ce livre aborde avec justesse la “différence” de certains enfants.  Mal perçue, incompris  par les autres enfants  et adultes  cela crée un mal être chez ces enfants, engendrant un harcèlement des autres, créant une spirale infernale dont l’enfant n’arrivera jamais à sortir. Il sera toujours jugé, le fautif des moindres écarts, le coupable idéal en somme. Elle y décrit parfaitement les sentiments ambigus que ressent la mère de Milo passant d’un amour inconditionnel à un “pétage de câble” en bonne et due forme par lassitude, perdant l’espoir d’un avenir meilleur, pour l’instant d’après regretter et se battre à nouveau pour cet amour indestructible malgré toutes les épreuves que traversera Milo.

Claire Favan a réussi à faire vibrer mon coeur de maman tellement elle est juste dans ses propos, je peux vous assurer qu’elle sait parfaitement de quoi elle parle et elle à d’autant plus de mérite car à aucun moment on ne rentre dans le mélodrame, tout est parfaitement maîtrisé.

Mon Dieu mais quel livre, un coup de coeur phénoménale pour moi, un Chef d’oeuvre, je l’ai dévoré en 24 heures, impossible de m’endormir sans connaître la fin.

Éditeur : ROBERT LAFFONT (11/10/2018)
Nombre de pages : 384

****************************************************

Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.
Inexorables, les conséquences des mauvais choix d’un père.
Inexorable, le combat d’une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l’éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l’engrenage…
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.