L’imposture du marronnier -Mariano Sabatini

Viola doit interviewer le richissime Ascanio Restelli, mais quand elle arrive chez lui, elle le retrouve mort, son corps massacré.

Elle décide de demander de l’aide à son ami journaliste Léo Malinverno.

Aux fils des pages, on découvre un monde où règne la corruption et les trafics en tout genre ou même le “beau monde” participe activement à des activités frauduleuses.

Je ne pourrais pas vous en dire plus, en effet, j’ai décidé d’abandonner cette lecture qui est très vite devenue ennuyeuse au vu des longueurs de celle-ci.

400 pages
Éditeur : ACTES SUD (13/01/2021)

******************************************

Lorsque Viola Ornaghi, journaliste dans un magazine féminin, arrive dans la villa d’Ascanio Restelli, ancien entrepreneur véreux qui, à quatre-vingts ans, a décidé de briguer la mairie de Rome, elle découvre un cadavre horriblement mutilé – égorgé, les yeux arrachés des orbites. Sous le choc, elle appelle à l’aide son ami Leo Malinverno, journaliste d’investigation : c’est lui qui mènera l’enquête, avec son ami le commissaire Guerci.
Un “noir” qui met au jour les liaisons dangereuses entre entrepreneurs, mafia et politique, mais aussi les relations complexes parents-enfants, dans les milieux huppés d’une Rome dont la “grande bellezza” peine à cacher les maux.

Des ailes d’argent -Camilla Läckberg

Deuxieme tome de la série Faye. Je conseille de lire le Tome 1 avant d’entamer cette lecture.
Faye vit une partie de l’année dans un petit village italien où sa fille et sa mère vivent cachées.
Sa société Revenge est sur le point de s’implanter aux états-unis. Tout lui réussi, elle a enfin trouvé le bonheur après toutes les épreuves qu’elle a traversé.
Ce relatif bonheur risque de s’effondrer, quand son amie et associée Kerstin, découvre que quelqu’un rachète discrètement toutes les actions de la société.
Entre passé et présent, on découvre comment au fil des épreuves qu’elle a traversé, Faye est devenue cette femme forte et courageuse, qui affronte les épreuves de la vie avec une certaine froideur.
Le roman tourne beaucoup autour de la condition féminine, de leur droit d’être libre de choisir leur destin.
La vengeance est le thème principal du roman. On peut, ou non, comprendre et accepter le comportement de Faye, mais il faut se l’avouer celui-ci fait froid dans le dos ; tout est réfléchi, rien n’est laissé au hasard.
Étrangement, par moments, Faye peut se montrer si naïve et fragile, lui donnant une touche d’humanité. On a du mal à reconnaître Faye lors de ces moments, qui quelques pages avant, avait affronté avec brio et intelligence les coups durs que la vie lui imposaient.
En chacune d’entre nous, on peut trouver une partie de Faye.
Je suis généralement conquise par les livres de cette auteure. Mais là, je suis perplexe. Ca ne ressemble pas du tout aux romans qu’écrit cette auteure, tout dans ce roman fait cliché,rien ne parait possible. Je suis assez déçue, même si le roman se lit facilement, qu’il a un thème fort, je n’ai pas du tout était conquise.

306 pages
Éditeur : ACTES SUD (04/11/2020)

********************

Faye mène la belle vie à l’étranger. Sa société Revenge est plus florissante que jamais et son ex-mari infidèle se trouve derrière les barreaux. Mais juste au moment où Faye pense que tout est rentré dans l’ordre, sa petite bulle de bonheur est de nouveau menacée. Après l’impitoyable «Cage dorée», Camilla Läckberg poursuit son diptyque trépidant avec un thriller qui fait funestement écho au destin de tant de femmes depuis la nuit des temps. Dans un monde régi par la perversité de l’homme, Faye est de nouveau sur le pied de guerre et sa vengeance sera terrible.
Série Faye :
*1- La cage doréee – Tome 1

%d blogueurs aiment cette page :