ADN – Yrsa SIGURÐARDÓTTIR

Série Freyja et Huldar – Tome 1

1987:
Plusieurs personnes discutent du sort de 3 jeunes frères et soeurs. Il est décidé qu’ils seront séparés pour être adoptés plus facilement.

2015
Elisa, jeune mère de famille, est assassinée de façon atroce et surtout inimaginable, du jamais-vu en Islande ni nul par ailleurs. Sa petite fille, Margarét âgée de 5 ans, cachée sous le lit de sa mère à entendue les terribles souffrances qu’a endurées celle-ci.

L’inspecteur Huldar, aidé de Freyja, psychologue et Directrice à la maison des enfants, ils essaient de sortir la petite fille de son silence.

On découvre 2 personnages terriblement attachant, loin des héros tout beaux dont on a l’habitude. Ils ont des défauts, une vie amoureuse chaotique, on peu même dire quasiment inexistante. Des héros auxquels il est facile de s’identifier tellement ils sont réalistes.

L’auteur nous décrit les meurtres avec multitude de détail, rendant le récit plus réaliste (âmes sensibles s’abstenir).

La fin est juste ouahou, je n’ai rien vu venir, mais tout devient si limpide, si évident. Ennui impossible avec ce roman 😀

Éditeur : ACTES SUD (01/05/2019)

****************************************

Elísa Bjarnadóttir méritait d’être punie. Elle devait payer. Mais quelle faute pouvait justifier une telle violence ? On vient de retrouver la jeune femme à son domicile, la tête entourée de gros scotch, exécutée de la façon la plus sordide. L’agonie a dû être atroce. Sa fille de sept ans a tout vu, cachée sous le lit de sa mère, mais la petite se mure dans le silence. Espérant l’en faire sortir, l’officier chargé de l’enquête se tourne alors vers une psychologue pour enfants. C’est sa seule chance de remonter jusqu’au meurtrier. Ce dernier n’a pas laissé de trace, juste une incompréhensible suite de nombres griffonnée sur les lieux du crime. Alors que les experts de la police tentent de la déchiffrer, un étudiant asocial passionné de cibi reçoit à son tour d’étranges messages sur son poste à ondes courtes. Que cherche-t-on à lui dire ? Sans le savoir, il va se retrouver mêlé à l’une des séries de meurtres les plus terrifiantes qu’ait connues l’Islande.

Série Freyja et Huldar :

1- ADN

2- Succion

Le premier mai tomba la dernière neige – Jan Costin Wagner

 

Kimmo Joentaa – 5

Turku en Finlande.  Plusieurs personnages, récits à plusieurs moment et lieux différents :

Lasse Ekholm, Architecte, est victime d’un accident de la route ou sa fille Anna, 11 ans perd la vie. La voiture qui a causé l’accident s’est enfui et personne n’a pu donner d’information sur le véhicule.

Le commissaire Kimmo Joentaa est dépêché sur l’enquête. Il se sent très vite concerné par le malheur de cette famille car il connaît Lasse et son épouse,  Lasse, était l’ancien patron de son épouse Sanna décédée quelques années plus tôt.

Markus Sedin, la quarantaine, financier  dans une grande banque, marié à Taina ancienne financière qui a été licenciée de la même banque où elle était gestionnaire de fonds, suite à des problèmes de santé. Markus a du mal à être heureux dans son couple. Lors d’un voyage d’affaire en Belgique il s’ammourache d’une jeune prostituée Roumaine d’une vingtaine d’année, Réka. Allant jusqu’à lui acheter un appartement en Finlande pour l’avoir près de lui.

Mari est très inquiète pour son jeune frère, Unto, un jeune homme qui passe son temps à vivre dans un monde virtuel, il a des propos étranges…

Un roman très noir, où le destin de certaines personnes est lié, alors qu’elles n’auraient jamais du se croiser, que tout les séparaient. Leur rencontre engendre une série de catastrophe, de malheur, qui brisera la vie de certains des protagonistes de ce livre.

L’auteur a une écriture bien particulière, qui nous fait ressentir profondément les sentiments de chacun des personnages.

J’avoue, j’ai pleuré en le lisant, l’auteur a su me toucher profondément.

La fin est surprenante, géniale je n’ai rien vu venir. J’ai adoré ce roman !

Editeur :  Babel noir  1er novembre 2017 et JACQUELINE CHAMBON (07/10/2015)
Nombre de pages :

*************************************

Début mai, dans la ville finlandaise de Turku, tombe la dernière neige.
D’abord appelé pour un accident de la circulation avec délit de fuite où une
petite fille de onze ans a perdu la vie, le commissaire Kimmo Joentaa doit
faire face à un double meurtre : deux inconnus sont retrouvés près d’un banc
comme s’ils dormaient. Alors qu’il doit élucider l’affaire, Joentaa s’occupe du
père de la fillette tuée en l’accompagnant dans son deuil – il le visite, l’écoute,
passe la nuit chez lui. Puis les enquêtes finissent par conduire Kimmo Joentaa
sur la piste d’individus que tout semble éloigner : un architecte qui croit à
la symétrie de la vie, un écolier qui pète les plombs, une jeune roumaine qui
essaie d’échapper à la misère et un banquier d’investissement qui mène une
double vie. Quand Joentaa entrevoit ce qui les relie tous, il est déjà trop tard.
C’est seulement alors qu’il comprend que sa tâche véritable est tout autre que
la recherche d’un meurtrier.
Le nouveau roman de Jan Costin Wagner est une élégie tendue et intense
sur la mort. Et une tendre fête de la vie. Il mêle le deuil et le bonheur d’une
façon unique.

Kimmo Joentaa
1-Lune de glace (2012),
2- Le Silence (2013),
3- L’Hiver des lions (2015),
4- Lumière dans une maison obscure (2016) e
5- Le premier mai tomba la dernière neige (2017).

%d blogueurs aiment cette page :