Calendar girl : juin d’Audrey carlan

Cette fois Mia part pour Washington, où elle devra se faire passer pour la nouvelle petite amie d’un vieux et riche millionnaire.

Elle va lui servir de faire valoir afin que celui-ci obtienne des aides pour un grand projet humanitaire que celui-ci est en train de monter.

Elle découvre un monde qui ne lui plait pas du tout, le monde des 1 %, 1% des hommes les plus riches de la planète, accompagnés de jeunes femmes qui pourraient être leur filles, voire petites filles pour certains. Fort heureusement son client n’est justement pas de ceux là, il est extrêmement amoureuse d’une de ses employés avec qui il vit depuis plusieurs années une histoire d’amour secrète, mais à besoin de Mia pour approcher de plus près ces hommes.

Durant cette aventure elle va également faire la connaissance de Aaron Shipley, le fils de son client, beau comme un Dieu, mais qui la dérange pas son comportement….

Ce livre est différent des autres, il est très émouvant, Mia va connaître un moment difficile, elle devra faire un choix à l’encontre de ses convictions, mais elle sera soutenue et aidé par l’amour que luis porte 3 de ses nouveaux amis.

Éditeur : HUGO ET COMPAGNIE (01/06/2017)

Nombre de pages : 160

 

************************

Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.

Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.

Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.

Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…

 

 

Calendar Girl : Mai – Audrey Carlan

Au début du roman on va un peu plus dans l’intimité de Mia et de sa soeur, la rendant plus humaine, plus proche de nous.
On parle du futur de Maddy, de ses brillantes études et de son petit ami Matt.

Cette fois Mia décolle pour Hawaï, pour une mission différente, être mannequin pour une marque de maillot de bain destinée à toutes les formes et toutes les femmes.
Elle sera rejointe plus tard par sa meilleure amie et sa soeur, pour des vacances de rêve.
Elle va y vivre une torride passion avec le beau et ténébreux Taï.

Ce mois sera celui de l’oublie, du plaisir, de la joie. Avec une chouette prémonition de la mère de Taï  😉

J’ai trouvé pas mal l’histoire de ce mois-ci, plus crédible, plus drôle, avec pas mal d’érotisme et où Mia réussit à oublier tous ses problèmes et à profiter pleinement du jour présent !

Éditeur : HUGO ET COMPAGNIE (04/05/2017)
Nombre de pages : 160

 

***********

Le mois de mai est chargé en émotion.
Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle.
C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.
En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Tai Nikko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.
Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.

%d blogueurs aiment cette page :