Le sang des oliviers – Alice Pasina

Antonio Agostini est au chevet de sa femme Marinella. Celle-ci victime d’un grave accident est brûlée gravement. Son pronostic vital est engagé.  Avant de mourir elle souhaite retourner dans son petit village dans le sud de l’Italie, dans la région de Cilento, qu’ils ont fui l’été 1968.

Les voilà parti, avec leurs 3 enfants, Arletty, l’aînée, infirmière anorexique de 49 ans, célibataire qui a quitté le foyer familial ; Pierre, joueur invétéré, propriétaire d’un fast-food-truck bien particulier, qu’il réaménage pour emmener sa mère en Italie et enfin Joseph, paysagiste, bègue, à l’âme très sensible, tout deux vivant encore chez leurs parents Ce voyage, à la recherche de leurs racines, qui va s’avérer bénéfiques pour tous.

Dans ce roman rempli de tendresse et d’amour, on découvre des secrets enfouis, qui en se révélant, vont permettre à nos personnages de s’épanouir. Ces personnages si attachants, si humains, avec leurs défauts et problèmes. Aux fils des pages, on les voit changer, grandir, s’affirmer. Ils ressortent de ce voyage tous plus fort, plus courageux face à l’avenir.

Une lecture fluide, une histoire simple, mais tellement bien écrite. Les descriptions des paysages d’Italie nous donnent la sensation d’être là-bas. À chaque page, on ressent le soleil de l’Italie sur notre peau.

Éditeur : CITY EDITIONS (16/10/2019)

*****************************

Victime d’un grave accident, Marinella, 70  ans, demande à ses trois enfants de la ramener dans le Sud de l’Italie, pays de sa naissance. Si elle doit mourir, c’est là et nulle part ailleurs qu’elle veut être enterrée.Commence alors un voyage extraordinaire de la Lorraine jusqu’à son village natal sur la côte du Cilento. Là, leur mère reprend des forces, comme si le soleil de l’Italie la ramenait à la vie. Mais c’est sans compter le terrible secret que Marinella dissimule depuis des décennies.Cinquante ans plut tôt, elle s’est enfuie avec son mari alors qu’un incendie ravageait le village. Pourquoi, dans le cimetière, une tombe porte-t-elle leur nom  ? Et pourquoi aucun villageois ne veut parler de cette histoire  ? En creusant dans le passé, les enfants vont réveiller de douloureux et bouleversants secrets…

 

 

On s’était donné rendez-vous…- Céline Rouillé

Valentine est au point de rupture avec son fiancé Marc.

Elle retourne un peu plus d’un an en arrière afin de nous raconter son histoire.

Valentine et Marc décident de se marier. Valentine reprend alors contact avec Benjamin, son ami d’enfance, afin que celui-ci soit le témoin de son mariage. Elle fera alors connaissance avec Lauren, mannequin, qui a prit du recul avec son ancien métier. De suite, les 2 jeunes femmes se lient d’amitié, une amitié fusionnelle qui donnera peu de place aux autres.

Cette histoire est vraiment très intéressante, bien construite. La trame psychologique qui entoure Valentine grandit de jour en jour, elle se sent, incomprise, et piégée face une amitié toxique. On plonge avec elle dans l’horreur, dans l’enfer que va devenir sa vie. On ressent sa peine, on souffre avec elle, par moment, les larmes me sont montées aux yeux. J’avais une forte envie d’aller l’aider.

Un très beau roman, écrit avec beaucoup de d’émotions et de justesse. Seul regret beaucoup de longueur.

Éditeur : CITY EDITIONS (20/02/2019)

*******************************

Adolescents, Valentine et Benjamin s’étaient fait la promesse de ne pas laisser le temps ternir leur amitié. Dix ans plus tard, alors qu’elle est sur le point de se marier, Valentine part à la recherche de cet ami perdu de vue. Les retrouvailles sont heureuses et les souvenirs affluent, effaçant les années. Mieux encore : la jeune femme devient très vite amie avec Lauren, la compagne de Benjamin. Trop vite ? Peu à peu, Valentine est perturbée par cette nouvelle amitié : Lauren devient exigeante, tyrannique, insupportable. En quelques mois, la vie de Valentine est empoisonnée par cette relation très toxique. Ne parvenant plus à faire face, elle décide de tout quitter pour se réfugier, seule, au bord de la mer. Dans ces conditions, Benjamin voudra-t-il tenir la promesse d’être toujours là pour elle ?

%d blogueurs aiment cette page :