Le code télémaque – Jean-luc Aubarbier

 Une enquête de Cavaignac & Karadec- Tome 5 – Peut-être lu indépendamment des autres tomes.

Pierre Cavaignac et Marjolaine Karadec, couple d’archéologues, partent aux états-unis dans le Colorado pour participer à une fouille dans une réserve indienne.

Il y rencontre une de leur ancienne connaissance, Richard Ternant, qu’ils n’ont pas quitté dans les meilleurs termes. Le lendemain, celui-ci sera retrouvé assassiné dans sa chambre d’hôtel.

Année 1714
François de Salignac de la Mothe-Fénélon,63 ans évêque bâtisseur et attaqué dans son carrosse.  Il mourra 1 mois plus tard de ses blessures.

De nos jours,
Près du corps de Richard on retrouve le livre “Télémaque” écrit par Fénélon.

Pierre et Marjolaine, relient ce meurtre à l’attaque qu’ils subissent de la part du Ku Klux Klan et aux livres “Le code Da Vinci” et “Anges et démons” écrit par l’auteur inconnu Dan Brown.

Ils décident de rentrer en France afin de découvrir quel secret tentait de cacher Fénélon. Cette recherche va les mener sur les traces de Fénélon à travers la France, mais ils seront ralentis par un groupe de fanatiques religieux.

L’auteur passe de l’époque de Fénélon à nos jours tout au long du roman, cela permet de saisir très vite les enjeux de ce secret si bien gardé depuis de si nombreuses années.

Grâce à ce livre très bien documenté j’ai découvert une partie de la vie de Fénélon, premier franc-maçon français. Celui-ci avait déjà des idées révolutionnaires sur le statut de la femme et l’éducation des enfants et était un visionnaire sur la naissance de la démocratie.

L’auteur décrit avec brio les complots qui régnaient autour de la cour de Louis XIV, le roi soleil. Chacun veut régner, avoir du pouvoir. Un monde d’hypocrites où seul l’argent et le pouvoir compte, on y découvre des êtres sans scrupules, prêt à tout pour garder leurs petits avantages.

Éditeur : CITY EDITIONS (03/04/2019)

***************************************************

Un homme est retrouvé mort, assassiné, dans la chambre d’un hôtel dans le Colorado. Près de lui, il y a un exemplaire du livre “Télémaque” de Fénelon, le grand auteur français du Grand (17e) Siècle. Et un mystérieux message codé écrit de la main du mort…
La victime était l’ami de Pierre Cavaignac et de Marjolaine Karadec, les deux archéologues français arrivés sur place pour faire des recherches dans une réserve indienne. Ce meurtre est-il lié aux attaques du Ku Klux Klan dont ils ont été victimes depuis leur arrivée dans la réserve ?
Les deux archéologues découvrent rapidement qu’une confrérie tente de s’emparer d’un secret dissimulé par Fénelon au Grand Siècle. Un secret pour lequel certains sont prêts à faire couler le sang car il est la source d’un pouvoir incommensurable… et destructeur

 Une enquête de Cavaignac & Karadec
1- L’échiquier du Temple »,
2-« Le Testament Noir »,
3-« La Vengeance de Gaïa »
4- « Le complot de l’Aube Dorée »

Pour aller plus loin :

François de Salignac de La Mothe-Fénelon dit Fénelon, né le 6 août 1651 au château de Fénelon à Sainte-Mondane (Quercy, aujourd’hui la Dordogne) et mort le 7 janvier 1715 à Cambrai, est un homme d’Église, théologien, pédagogue et écrivain français.

Précepteur du duc de Bourgogne, archevêque de Cambrai (1695-1715), il s’opposa à Bossuet et tomba en disgrâce lors de la querelle du quiétisme, et surtout, après la publication de son roman, Les Aventures de Télémaque (1699), considéré comme une critique de la politique de Louis XIV et dont l’influence littéraire fut considérable pendant plus de deux siècles. Fénelon a également écrit plusieurs autres ouvrages concernant la pédagogie ou bien didactiques (Traité de l’éducation des filles, Recueil des fables, Dialogues des morts, notamment)

Télémaque
Pour son élève royal (qui cependant devait mourir en 1712 sans être devenu roi, pas plus que son père mort l’année précédente), Fénelon écrivit plusieurs œuvres amusantes et en même temps instructives : d’abord une suite de fables, les Aventures d’Aristonoüs et les Dialogues des morts modernes, mais surtout, en 1694-1696, un roman éducatif d’aventures et de voyages Les Aventures de Télémaque, fils d’Ulysse.

Dans ce roman à la fois pseudo-historique et utopique, il conduit le jeune Télémaque, fils d’Ulysse, flanqué de son précepteur Mentor (manifestement le porte-parole de Fénelon) à travers différents États de l’Antiquité, qui la plupart du temps, par la faute des mauvais conseillers qui entourent les dirigeants, connaissent des problèmes semblables à ceux de la France des années 1690, plongée dans des guerres qui l’appauvrissent, problèmes qui cependant peuvent se résoudre (au moins dans le roman) grâce aux conseils de Mentor par le moyen d’une entente pacifique avec les voisins, de réformes économiques qui permettraient la croissance, et surtout de la promotion de l’agriculture et l’arrêt de la production d’objets de luxe.

Un été en hiver – Solène Hervieu

 

Julia la trentaine travaille dans une agence de voyage et s’y ennuie. Elle n’attend qu’une opportunité pour pouvoir en changer. Et ce fameux jour arrive enfin : la voilà qui déménage à la campagne et qui devient testeuse de voyage, un job de rêve !

Je ne vais pas vous mentir, je ne suis pas du tout fan de ce genre de lecture, et là je me suis franchement ennuyée. Le livre commençait pourtant plutôt bien, avec de l’humour, de l’amitié, un peu d’amour, une multitude de personnages avec des personnalités vraiment intéressantes…mais voilà le tout s’est essoufflé très vite.

Des longueurs à n’en plus finir, des clichés vus et revus digne de n’importe quelle comédie romantique, je t’aime moi non plus, ils se détestent, puis s’aiment de nouveau, puis se re-détestent.

L’auteur a laissé complètement de côté les personnages secondaires et c’est bien dommage car ils étaient si attachants…

Enfin bref, je ne suis pas fan et ce type de lecture ce roman ne fait que le confirmer. Je pense qu’il trouvera son public, dont je en fais définitivement pas partie.

Éditeur : CITY EDITIONS (27/02/2019)

****************************************************

Julia, la trentaine, ronde et pétillante, s’ennuie à mourir dans l’austère agence de voyage où elle travaille. Elle se contente de vendre des

destinations de rêve à des clients, sans jamais partir elle-même. La jeune femme a pourtant envie d’aventure, d’amour, de frissons. Une petite

annonce pour un nouveau job change tout : elle devient « testeuse de voyages » pour évaluer des destinations et des circuits sur les cinq

continents. Aux côtés d’une bande de joyeux collègues, Julia va ainsi parcourir le monde. Impossible de résister aux charmes de l’Écosse, des

Caraïbes… et encore moins à ceux du bel Aymeric. Plus que des aventures, Julia va enfin s’ouvrir aux autres et commencer à vivre. Et au bout

de la route, si elle saisit sa chance, elle pourra peut-être trouver l’amour et le bonheur…

 

%d blogueurs aiment cette page :