Les loups : Ragdoll, tome 3 – Daniel Cole

 

Troisième opus de Ragdoll, mais peut être lu indépendamment.

En apprenant le suicide de son ami FinlayFawkes Wolf” décide de réapparaître. Il se rend au domicile de celui-ci et y retrouve Maggie l’épouse de Finlay. Il y sera très vite arrêté (lire Ragdoll).

Wolf ne croit pas un seul instant au suicide de Finlay, s’est pourquoi il passe un accord avec le nouveau commissioner et meilleur ami de Finlay, Christian Bellamy. Il enquêtera sur sa mort et sera aidé par Emily Baxter, qui n’est pas très enthousiaste à cette idée, en effet à la fin du premier tome, il l’avait laissé sans nouvelle alors qu’elle été très attachée à lui.

Afin de découvrir la vérité, Wolf et Baxter devront fouiller dans le passé de Finlay, les emmenant jusqu’en 1979, lors d’une grosse affaire de trafic de drogue qui mit sur le devant de la scène non seulement Finlay, mais également Christian.

Dans cette histoire, personne n’est complètement innocent.

Plusieurs passages du roman ont une multitude de détails, mais aussi beaucoup d’humour permettant d’alléger le côté obscur de l’histoire.

On y retrouve de nombreux personnages présent dans les deux autres tomes, même si je suis heureuse de retrouver enfin Wolf, complètement absent du second tome, encore une fois cette lecture ne m’a pas transporté.

J’ai adoré la fin, qui se termine avec beaucoup d’humour.

Lecture agréable, qui permet de clore cette trilogie avec positivité, dommage qu’il ait autant de longueur inutiles.

Éditeur : ROBERT LAFFONT (03/10/2019)

************************************************

Quand Finlay Shaw est retrouvé mort dans une pièce fermée de l’intérieur, tout laisse à penser qu’il s’agit d’un suicide. Mais Wolf, l’inspecteur principal en fuite depuis l’affaire Ragdoll et dont Shaw était le mentor, n’y croit pas une seule seconde. Il passe donc un accord avec ses anciens supérieurs pour mener une dernière enquête, avant d’être jugé pour ses crimes.
Épaulé par son ancienne partenaire, Emily Baxter, et par le détective privé Edmunds, Wolf remonte la piste jusqu’aux débuts de Shaw à la brigade criminelle : l’homme était-il aussi intègre qu’il le croyait ? Alors qu’il plonge dans les bas-fonds de la corruption policière, un seul faux pas pourrait lui coûter non seulement sa propre vie, mais aussi celle de ceux qui lui sont chers…
Le final explosif de la trilogie best-seller Ragdoll et le grand retour de l’inspecteur Wolf !

Ragdoll :
1- Ragdoll
2- L’appât

L’appât de Daniel Cole

L’appât est la suite du livre Ragdoll paru l’année dernière. Ils peuvent être lu indépendamment même si l’auteur revient à plusieurs reprises sur le 1er tome, moi-même en ayant gardé peu de souvenir.

On retrouve Emilie Baxter promue inspecteur principale à la MET suite à la résolution il y a quelques mois des crimes commis par le meurtrier surnommé RAGDOLL.

Cette fois elle doit résoudre des crimes commis par un seul homme à Londres et aux états-unis, elle sera aidée dans son enquête par Curtis agent du FBI  et Rouche appartenant à la CIA.

Cette fois pas on ne retrouve pas l’inspecteur Fawkes surnommé Wolf, grand absent de ce roman. Baxter a du mal à gérer son absence, comme à gérer sa vie affective, ne faisant confiance à personne, se méfiant même de son petit ami. Même si elle arrive à nouer une sorte de relation amicale avec Rouche et Curtis (surtout lors de la scène de l’araignée à l’hôtel, tordante de rire), elle n’arrive pas à lâcher prise et donner son entière confiance.

Dans ce livre on retrouve beaucoup d’action; des meurtres à n’en plus finir, âmes sensibles s’abstenir.

Sur fond de fanatisme religieux, un personnage à l’intelligence hors norme, manipulateur de haut niveau, tisse sa toile avec patience pour atteindre son but final. Pourtant, les motifs de celui-ci ne m’ont pas convaincu du tout…

Même si la fin annonce un 3eme opus que je lirai, encore une fois, comme pour Ragdoll, il me manque un petit quelque chose à ce roman pour en faire une totale réussite. Peut être trop de longueur, des personnages qui font des choix et actions incompréhensibles, un personnage principal flou…

Éditeur : ROBERT LAFFONT (29/03/2018) La bête noire
Nombre de pages :479

**************************************************

Entre les impressionnants piliers de granite du pont de Brooklyn, un réseau de filins d’acier quadrille l’espace. Tel un insecte pris au piège, le corps brisé de William Fawkes éclipse les premiers rayons du soleil. Un mot est gravé sur son torse mutilé : APPÂT.
Cette sinistre mise en scène n’est que la première d’une longue série. Tandis que les meurtres se succèdent de chaque côté de l’Atlantique, Emily Baxter, nouvellement promue inspecteur principal, et deux agents spéciaux américains vont devoir collaborer afin d’identifier l’architecte de cette toile diabolique…

%d blogueurs aiment cette page :