Tu tueras le roi – Sandrone Dazieri

Fin de la trilogie de Dante et Colomba

Cela fait 15 mois que Dante a été enlevé par Léo.

Depuis, la commissaire adjointe Colomba Caselli est en arrêt et se terre dans un chalet au milieu de nul part.

Tout bascule, le jour où, un jeune autiste apeuré, apathique débarque chez elle. Il est couvert de sang, qui n’est pas le sien.

Alors qu’elle veut rester terrée, loin du monde extérieur afin d’oublier sa peine d’avoir perdu Dante, elle va, malgré elle, être mêlé à la mort des parents de Tommy. Et si cette mort était liée à la disparition de Dante ?

La voilà partie dans une course contre la montre, où les enjeux sont de découvrir ce qui est arrivé à Dante, où est Léo et qui était réellement “Le père”.

J’attendais ce 3ème opus avec impatience et je n’ai pas été déçue ! Il y a de l’action, du suspens, des personnages attachants et surtout une fin explosive, on ne voit rien venir. Sandrone Dazieri est un génie qui torture avec plaisir notre cerveau ! Il n’épargne rien ni personne, tout est plausible, possible. La manipulation mentale est omniprésente dans tout le roman.

Je précise pour une totale compréhension du roman, il faut les lires dans l’ordre.

Éditeur : ROBERT LAFFONT (23/05/2019)

*******************************************

Voilà quinze mois que Dante Torre, l’Homme du Silo, a été enlevé. Quinze mois que Colomba Caselli vit retirée du monde dans une petite ferme perdue dans la région italienne des Marches.
Mais, après une violente tempête de neige, Colomba découvre un adolescent autiste, Tommy, dans la remise de son jardin. Il est traumatisé et couvert de sang, ses parents ont été assassinés. Pour la police locale, cela ne fait aucun doute : c’est lui le coupable. Entraînée malgré elle dans l’enquête, l’ancienne commissaire de police découvre des liens entre cette affaire et la disparition de Dante et, peut-être, un moyen de retrouver ce dernier.
Pendant ce temps, un mystérieux « Roi de Deniers » agit dans l’ombre…

Une conclusion magistrale à la trilogie de Dante Torre et Colomba Caselli.

« Dazieri a créé deux des personnages les plus mémorables du monde du polar. » Jonathan Kellerman.

Trilogie Dante Torre et Colomba Caselli : 

1- TU TUERAS LE PÈRE – SANDRONE DAZIERI
2- TU TUERAS L’ANGE- SANDRONE DAZIERI

 

Tu tueras l’ange- Sandrone Dazieri

Suite du livre “Tu tueras le père”– Je conseille de lire ce tome avant celui-ci.

Un train à grande vitesse provenant de Milan arrive en gare de Rome. La totalité des passagers descend sauf ceux du wagon “classe affaire”. Pour cause, ils sont tous retrouvés mort, tués par un gaz mortel.

On retrouve la commissaire adjointe Colomba Caselli, qui doit enquêter sur ces meurtres, qui sont très vite catalogués d’attentat après la diffusion d’un message par Daesh revendiquant le crime. Colomba ne croit pas un instant à cette thèse.

Après plusieurs mois sans lui donner de nouvelle, elle décide de demander à Dante Torre, l’enfant du silo, de l’aider discrètement, et de façon informelle Celui-ci est devenu conférencier spécialisé dans la théorie du complot, et tente de se faire une place en tant que spécialiste des mythes et légendes.

On retrouve Dante égal à lui même, associable, claustrophobe, qui se shoote aux médicaments en tous genres, et grand amateur de café, allant jusqu’à se déplacer avec une cafetière électrique.

Colomba, qui est toujours sujette aux crises de panique, espère que Dante grâce à sa capacité de déchiffrage  de l’état d’esprit des autres,  à travers les micro-mouvements, arrive à comprendre ce qui c’est réellement passé.

L’auteur remonte jusqu’à un passé assez proche, ou l’union soviétique était prête à tout pour dominer les pays ennemis. On découvre une face cachée du terrorisme, de la politique, où tout était permis et personne épargné, la corruption polluant tout sur son passage, les gentils comme les méchants. Cela ayant sur notre présent des répercussions terrifiantes aussi bien physique, que psychologique.

On découvre une jeune tueuse au sang froid terrifiant, sans pitié, à la limite de la folie, commettant des crimes impensables.

La fin est surprenante, avec un rebondissement inattendu nous promettant un tome 3 exceptionnel, avec peut être des réponses aux questions restées sans réponse depuis le premier roman..

ROBERT LAFFONT PARU LE : 08/10/2015 – Éditeur : POCKET (16/05/2018)

***********************************

Non loin de Rome, un homme affolé tente d’arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d’une clairière. Le commissaire Colombo Caselli ne croit pas à l’hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre. Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s’échapper. Pendant des années, son seul contact avec l’extérieur a été son mystérieux geôlier, qu’il appelle “le Père”.
Colombo va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté…

%d blogueurs aiment cette page :