L’homme de Constantinople – José Rodrigues Dos Santos

Krikor Sarkisian est appelé au chevet de son père Kaloust mourant.

Après la découverte du journal de celui-ci, Krikor nous fait découvrir l’histoire de cet Arménien devenu millionnaire.

Kaloust 9 ans , né en 1869, fils de Vahan Sarkisian, vendeur de tapis à Trébizande en Arménie, est élevé par un père sévère, qui n’hésite pas à être violent si son fils n’excelle pas dans tout ce qu’il fait, détestant le médiocrité.

Avec réalisme, l’auteur décrit le début du progrès avec l’arrivée de la lampe à huile, qui va de paire avec la découverte du kérosène, l’huile de pierre qu’on appellera très vite le pétrole. Kaloust comprend très jeune, que ce composant est l’avenir !

On découvre un pays en souffrance sous la coupe des Turques, qui détestent les Arméniens, car ils sont chrétiens, mais également tout les non-musulman, qu’ils considèrent comme des citoyens de seconde-zone.

Afin de fuir l’oppression et la violence des Turques, Vahan décide de s’installer à Constantinople, espérant ainsi se perdre dans la masse des musulmans en grand nombre dans cette ville.

On voit apparaître très vite dans le roman, le début de l’aire moderne où tout est possible où de nouveau riches font leur apparition. On y rencontre au fil des pages Nobel, l’inventeur de la dynamite qui comme pour ce faire pardonner cette terrible invention créée le célèbre prix du même nom, mais aussi Ritz, que l’on voit devenir le célèbre hôtelier encore si connu de nos jours.

Il y a aussi l’électricité, l’essence et les voitures, le téléphone, qui font tout juste émergence, et dont encore personne ne voit le grand potentiel, mais dont certains l’entraperçoivent et misent tout sur ces découvertes.

Grâce aux recherches minutieuses de l’auteur, on découvre tout un pan de l’histoire et de la révolution industrielle possible grâce au pétrole et à l’électricité.

Je suis un peu frustrée en refermant ce livre, car celui-ci nous laisse sur notre faim, tellement de questions restant en suspend. En effet, une suite sera disponible en 2020.

Éditeur : HC EDITIONS (02/05/2019)

*******************************************

La vie du mystérieux Arménien qui a régné sur le monde du pétrole et sur celui de l’art.

Alors que l’Empire ottoman s’effondre et que les Arméniens sont persécutés, la famille du jeune Kaloust se réfugie à Constantinople.
Le garçon, déjà connu pour son intelligence hors du commun, est émerveillé par la capitale
du Bosphore et se pose pour la première fois la question qui allait le poursuivre toute sa vie :
” Qu’est-ce que la beauté ? ”
Il ne sait pas encore qu’il va régner sur le monde naissant du pétrole, devenir l’homme le plus riche et le plus puissant de la planète… et le plus grand collectionneur de tous les temps.

Inspiré de faits réels, L’Homme de Constantinople relate la vie extraordinaire du mystérieux Arménien, Calouste Gulbenkian, qui a changé le monde – et consacre définitivement J.R. dos Santos comme un auteur majeur des lettres portugaises et l’un des grands écrivains contemporains.

Signe de vie de José Rodrigues Dos Santos

Des scientifiques aux états-unis découvre un signal venant de l’espace.

Vatican
Tomas Noronha prépare son mariage qui sera célébré par le pape. Il est convoqué par le numéro 2 du Vatican. Il y rencontre Bozoki Emesen jeune hongroise qui travaille pour l’ESA (European Space Agency),  et Seth Dyson professeur astrophysique à Princeton et astronaute pour la NASA.

Il leur est confié à tous les 3, la mission de se rendre aux états-unis afin de se préparer pour une mission dans l’espace : ils devront allez à la rencontre de l’objet inconnu qui émet des signaux. Tomas en tant que cryptologue devra essayer de communiquer avec eux.

Cet objet non identifié sera surnommé Phanès. Le temps joue contre eux, ils n’auront que 17 jours pour se préparer à cette mission, Tomas étant le seul à ne pas être un astronaute et à n’avoir donc aucune formation ni préparation pour cette mission.

Une fois aux états-unis ils feront d’abord la connaissance du reste de l’équipage d’Atlantis :

  • John Daugherty dit “Duck” le commandant,
  • Hubert Charbit de l’ASC (Agence Spaciale du Canada) de Montréal au Québec surnommé le Frenchie, il sera le Pilote,
  • Ya Jingming du CNSA,  (L’administration Spatiale nationale Chinoise
  • Et à terre par le Directeur de la mission Billy Gibbons

Commence pour Tomas sa dure formation avec quelques passages bien amusants.

J’ai été impressionnée par la quantité d’information fournie par l’auteur, on y décèle un remarquable travail de recherches scientifiques, avec des informations toutes vrais.

Mon avis est très mitigé, j’adore cet auteur, mais avec se livre je n’ai pas réellement accroché, même si je salue et admire le travail en amont de l’écriture de ce livre, je déplore le manque d’action, d’intrigue, il y a mon avis bien trop d’information scientifique, j’avais par moment l’impression d’être entrain de lire un ouvrage scientifique sur les origines de la terre plutôt qu’un roman de fiction.

Je dois tout de même souligner que les derniers chapitres ont réussi à me captiver et la fin également.

Éditeur : HC EDITIONS (03/05/2018)
Nombre de pages : 700

*******************************************************************

SOMMES-NOUS VRAIMENT SEULS DANS L’UNIVERS ?
CE QUE LA SCIENCE A DÉCOUVERT.
Un observatoire astronomique capte une émission étrange venue de l’espace sur la fréquence de 1.42 GHz.
Un signe de vie.
Le gouvernement américain et l’ONU en sont immédiatement informés.
Un objet se dirige vers la terre.
La NASA prépare d’urgence une mission spéciale internationale pour aller à la rencontre du vaisseau inconnu. Tomás Noronha, le célèbre cryptanalyste, est recruté pour faire partie de l’équipe d’astronautes. Ainsi commence une histoire à couper le souffle qui nous entraîne au coeur du plus grand mystère de l’univers.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :