Les Grandes Affaires Criminelles de France – Sylvain Larue

Ce livre est un recueil de faits divers ayant eux lieu en France sur plusieurs générations.

Ces 23 courtes histoires, se lisent d’une traite. Les illustrations en fond de pages s’intègrent parfaitement au thème du livre, et les illustrations en début de chaque recueil sont un plus nous permettant de visualiser à quoi ressemblait les protagonistes.

Des récits courts qui vont droit au but, avec à la fin de chacun d’eux un résumé avec les dates importantes des faits.

À travers les différents récits, on se rend compte que la folie humaine n’a pas d’âge et a toujours existé et que leurs points communs et souvent la jalousie, et la cupidité.

Une superbe découverte, un coup de cœur.

448 pages
Éditeur : EDITIONS DE BORÉE (05/03/2010)

*************************************************

Des meurtres de l’Auberge rouge à la disparition du petit Grégory, Les Grandes Affaires Criminelles de France retracent les péripéties des plus célèbres histoires judiciaires qui ont ému la France et continuent de susciter l’effroi. Chaque procès d’assises nous touche au cœur en même temps qu’il meurtrit les familles. Avec justesse, talent et sans jugement, la plume des meilleurs écrivains vous fera revivre le suspense des braquages de la bande à Bonnot, retrouver les fameux carnets noirs de Landru ou, plus proche de nous, découvrir le regard glacial de l’ex- ” plus vieux détenu de France ” récemment décédé, Lucien Léger. La riche collection des ” Grandes Affaires Criminelles ” des éditions De Borée rencontre le succès depuis plusieurs années et se prolonge aujourd’hui par ce recueil rassemblant les affaires criminelles les plus emblématiques de ces deux derniers siècles. Ces histoires sauront à coup sûr vous passionner car toutes sont le reflet des dérèglements de notre société : ” Alors, huissier, faites entrer l’accusé ! “

Même pas morts – Marc Magro

Avril 2013 – Anna et René Antonelli, couple de personnes âgées, préparent “leur décès”. Ils ne sont absolument pas d’accord sur le lieu où ils reposeront ni sur la façon d’être enterré.

Août 2013Paul Antonnelli, commissaire à Bordeaux, rejoint ses grand-parents Anna et René à La Baule avec sa femme Lise et sa fille Annabelle de 10 ans.

Hors, quand ils arrivent à la Baule, le couple a mystérieusement disparu. Il sera aidé dans son enquête par Julien commissaire à la Baule. Très vite, une forte amitié va les lier.

Leur enquête va les mener jusqu’aux traces du passé de sa grand-mère d’Anna, jeune juive de 10 ans qui a connu les tourments de la Seconde Guerre mondiale et qui a réchappé aux camps de concentration avec l’aide d’un photographe allemand.

Paul découvre les atrocités qu’à connu Anna, un passé empli de souffrance. Celle-ci a caché à tout le monde les horreurs qu’elle a traversées.

L’écriture de ce roman est fluide, aucun temps mort. Les personnages sont attachants, humains. On les voit évoluer durant 5 ans, le temps du roman. Paul sous son aspect de flic dure et en fait un grand sensible qui a du mal à digérer les atrocités qu’à connu sa grand-mère. Il est dévasté non seulement pas sa disparition, mais par le fait que celle-ci ne se soit jamais confié sur ce qu’elle avait vécu. Il apprendra à pardonner, à être à l’écoute des autres. 

Même si la fin m’a un peu déçu, tout le reste du roman est extraordinaire. J’ai adoré celui-ci, je l’ai lu d’une traite et le conseille à tout le monde. Un livre sur le pardon, empli d’amour, d’amitié. 

Éditeur : EDITIONS DE BORÉE (16/04/2020)

********************************

Août 2013. Le commissaire Paul Antonelli part avec sa femme et sa fille à La Baule rejoindre ses parents pour passer des vacances tous ensemble. Mais à leur arrivée, les grands-parents ont disparu….Paul va donc remuer ciel et terre pour les retrouver. Mais c’est dans leur passé que se trouve la clé : quand Anna, sa grand-mère, fut sauvée du ghetto de Varsovie. Pour retrouver ses parents, le commissaire devra faire la lumière sur les non-dits familiaux, qui le mèneront dans les milieux néo-nazis…

%d blogueurs aiment cette page :