L’enfant retrouvé – Franck Jendro

Thomas, professeur, est alcoolique comme son père et son grand-père avant lui. Il en est même arrivé à refuser d’avoir des enfants pas peur de transmettre ce gène maudit !

Un soir, complètement ivre, il a la sensation de voir un enfant ligoté dans une caravane.

Le lendemain, il fait instantanément le rapprochement avec la disparition du petit Paul 4 ans. Accompagné de son épouse, il décide de se rendre à la gendarmerie pour témoigner. Sa vie va alors basculer.

Les 2 enquêteurs en charges de l’affaire le commandant Barbier et la capitaine Kuzska sont les stéréotypes du méchant et de la gentille flic. Thomas représente pour Barbier le suspect idéal, alors que Kuzska a un avis bien plus mitigé.

Barbier va mener son enquête à charge contre Thomas, pour celui-ci, ça ne peut être que lui, ce fils d’ivrogne très peu recommandable ! il va tout faire pour le faire avouer.

Ce roman est plein de rebondissements et de nouvelles révélations.

Un très bon roman, avec des personnages réalistes, une histoire qui tient la route. J’ai particulièrement apprécié le dénouement final.

Éditeur : NOUV PLUMES (23/09/2021)

*********************************

Paul, 4 ans, a disparu. Toute la région est en alerte. Thomas, professeur de philo, émerge d’une énième nuit trop arrosée, avec une image en tête : un enfant en pleurs, l’air terrorisé. Souvenir ou hallucination ?
Thomas Gambart, 35 ans, professeur de philosophie se rend au lycée au lendemain d’une énième soirée fortement alcoolisée.
Dans les brumes de sa nuit, une image s’impose : le visage
terrorisé d’un enfant. Souvenir ou hallucination ? Quand une alerte-enlèvement annonce la disparition de Paul,
4 ans, lors d’une fête de famille à quelques dizaines de kilomètres
de là, il décide de contacter la police. Mais rapidement Thomas n’est plus considéré comme un simple témoin. Il en vient luimême à douter… Que s’est-il passé la nuit dernière ? Le commandant Barbier et la capitaine Kuzska, les deux enquêteurs en charge de cette affaire, ne doivent négliger aucune piste pour espérer retrouver l’enfant vivant.

La médium & le journaliste face aux plus grandes enquêtes-Geneviève Delpech-Karl Zéro

Karl Zéro journaliste d’investigation et animateur Tv, et Geneviève Delpech épouse du défunt Michel Delpech se sont unis pour écrire cet ouvrage.

Karl était très sceptique quant à l’existence de personnes possédant des dons extraordinaire, hors du commun, tel que la voyance jusqu’à sa rencontre avec Geneviève en 2009.

Il décide alors, régulièrement de faire appel à celle-ci et à ses dons de voyance afin de l’aider à avancer dans ses enquêtes.

L’écriture de ce roman est très particulière. Après, de cours résumés d’enquêtes criminelles, on découvre les échanges de SMS qui ont eu lieu entre Karl et Geneviève, où celle-ci lui dévoile ses visions après le visionnage des photos que Karl lui envoie

Le style m’a vraiment plu. Mais je reste sur ma faim et très sceptique quant aux résolutions des enquêtes grâce à l’aide de Geneviève. Je m’attendais à des preuves concrètes de son don et non on assiste juste à des échanges de SMS plus ou moins justes allant même jusqu’à se tromper. Mais on comprend bien que la résolution de ces enquêtes tient énormément à cœur de Karl, surtout quand il s’agit d’enfants, et combien il est consciencieux et méticuleux et ne laissera de côté aucune éventuelle piste.

Malgré mon scepticisme, j’ai vraiment apprécié ma lecture.

 

EAN : 9782412064733
Éditeur : FIRST (18/03/2021)

*************************************

Geneviève Delpech et Karl Zéro nous racontent leurs enquêtes extraordinaires, à la frontière du visible et de l’invisible ! Un ouvrage passionnant, à paraître dans la collection “Témoins de l’extraordinaire” dirigée par Didier van Cauwelaert

Dans son ouvrage à succès Les Enquêtes d’une médium (paru en juin 2020), Geneviève Delpech nous dévoilait une partie de son quotidien en tant que médium et retracait quelques grandes affaires criminels pour lesquels elle a pu mettre son don au service de la police.
Avec Nos enquêtes extraordinaires, il est question de la collaboration entre Geneviève et Karl Zéro. Depuis près de dix ans, l’animateur et producteur de télévision bien connu sollicite l’aide de Geneviève lors d’enquêtes sur des crimes non élucidés. La plupart du temps, Karl Zéro se contente d’envoyer une photographie à Geneviève qui lui rapporte alors ses ressentis et visions. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, les informations communiquées par la médium permettent presque toujours de résoudre les affaires…

%d blogueurs aiment cette page :