La Preuve ultime – Peter James

 

Ross Hunter, journaliste d’investigation, qui a su se faire une notoriété après son enquête en Afghanistan, est abordé par un certain Harry F. Cook. Celui-ci lui annonce qu’il détient la preuve de l’existence de Dieu. Très dubitatif, au début, refusant d’enquêter, il finit par changer d’avis très rapidement.

Ce roman décrit une “guerre froide” entre les scientifiques qui veulent prouver que Dieu n’existe pas, que nous devons notre existence à la science, et de l’autre côté de fervents catholiques à la foi inébranlable. Mais au fond, on comprend que tout ça n’est qu’une histoire d’argent et de pouvoir !

Ce thriller ésotérique/historique est une mine d’information, tant sur les débuts de la religion catholique, que sur les avancées scientifiques afin de comprendre d’où nous venons.

L’auteur à une écriture précise, juste, aucun temps mort, tout s’enchaîne à la perfection.

On découvre une vision bien différente de ce qu pourrait être le retour de Jésus sur Terre et des preuves troublantes de l’existence de Dieu.

Un livre qui dérangera certaines les extrémistes catholique, mais aussi certains scientifiques en mal de pouvoir. À l’issue de cette lecture, on ne peut que se poser une multitude de questions et surtout réfléchir au but de la vie.

Un coup de cœur pour ce roman, un vrai plaisir avec cette lecture.

Éditeur : FLEUVE EDITIONS (20/02/2020)

***************************************

Le journaliste d’investigation Ross Hunter a failli ne pas répondre à l’appel qui allait changer sa vie, et l’avenir de l’humanité pour toujours. Au bout du fil, un certain Harry F. Cook lui annonce qu’il a découvert la preuve irréfutable de l’existence de Dieu. Cependant, pour la révéler publiquement, il a besoin de la caution de Ross afin de ne pas être décrédibilisé. Malgré ses doutes le journaliste accepte la mission, mais découvre peu après le corps sans vie du chercheur, assassiné dans son appartement, ainsi que trois mystérieuses coordonnées géographiques. Décidé à honorer la dernière volonté de Cook, Ross se lance alors dans la quête de cette preuve ultime, au risque d’être éliminé avant d’y accéder.
Car menacer les grandes religions n’est pas sans danger…

 

Cinq cartes brûlées – Sophie Loubière

Laurence Graissac, en fort surpoids,  a eu une enfance malheureuse. Elle a grandit  entre un grand frère, Thierry, psychopathe depuis toujours, qui la maltraite, l’insulte, se moque d’elle à longueur de journée, un père brillant par son absence, avec qui elle a toujours entretenu une relation étrange et une mère en proie à une terrible dépression.

Elle voit un espoir, une lumière au fond du tunnel quand elle démarre une brillante carrière sportive, et débute sa première vraie relation amoureuse. Et si elle avait enfin droit au bonheur ?

Mais comme jamais rien n’est simple dans sa vie,  et que le sort s’acharne sur elle, tout va  basculer en un quart de seconde.

Quelle lecture, quel roman, il m’a bouleversé ! Cette histoire se déroule comme un jeu de carte : si l’on a la bonne pioche, tout roule, jusqu’au moment où l’on tire la mauvaise carte et là pam, on perd tout, tout s’effondre comme un château de carte !

Laurence, qu’est ce qu’on adore ce personnage du début à la fin. Elle est humaine, fragile, avançant dans la vie tant bien que mal, perdue, se demandant parfois pourquoi elle était là, quelle était le but de sa vie ? Et Thierry, on le déteste dans les premières pages, puis petit à petit on fait l’effort d’essayer de le comprendre, même, si je l’avoue, pour ma part j’avais envie de lui crier dessus, de lui dire d’être plus tolérant, moins méchant.

L’auteur mène son histoire où elle veut, doucement, mais sûrement pour un dénouement final surprenant. Une belle découverte, un bon roman bien noir.

FLEUVE EDITIONS (16/01/2020)

*************************************************

Laurence Graissac grandit aux côtés de son frère, Thierry, qui prend toujours un malin plaisir à la harceler et à l’humilier. Du pavillon sinistre de son enfance à Saint-Flour, elle garde des blessures à vif, comme les signes d’une existence balayée par le destin. Mais Laurence a bien l’intention de devenir la femme qu’elle ne s’est jamais autorisée à être, quel qu’en soit le prix à payer. Le jour où le discret docteur Bashert, en proie à une addiction au jeu, croise sa route, la donne pourrait enfin changer…

Thriller psychologique d’une rare intensité, Cinq cartes brûlées va vous plonger au cœur de la manipulation mentale. De celle dont on ne revient jamais indemne.

%d blogueurs aiment cette page :