Immortel – José Rodrigues dos Santos

Tomas Noronha, apprends que sa mère a un cancer à un stade avancé, en plus de son Alzheimer.
Le médecin qui lui annonce cette nouvelle, est très optimiste sur le protocole de traitement de celle-ci. Il lui explique que grâce aux avancées technologiques et aux supers ordinateurs existants, il est possible aujourd’hui, grâce à leurs capacités, d’assimiler des millions de protocoles médicaux, de permettre de trouver le traitement adéquat à chaque patient et surtout de donner un diagnostic précoce permettant une prise en charge rapide et de ce fait de trouver un protocole précis et adapté. L’intelligence artificielle et l’avenir de la médecine moderne.

Il lui explique que grâce aux avancées technologiques et aux supers ordinateurs existants, il est possible aujourd’hui, grâce à leurs capacités, d’assimiler des millions de protocoles médicaux, de permettre de trouver le traitement adéquat à chaque patient et surtout de donner un diagnostic précoce permettant une prise en charge rapide et de ce fait de trouver un protocole précis et adapté.

À Hong-Kong, le professeur Yao Bai, scientifique chinois reconnu, spécialisé dans l’intelligence artificielle, fait des révélations troublantes.

L’auteur décrit avec précision la répression qui règne Chine, il nous est difficile, à nous européen, d’imaginer l’ampleur de la surveillance et censure interne et externe, qu’il existe là-bas.

J’ai vraiment eu froid dans le dos en lisant ce roman. D’une part par le niveau de surveillance constante que subissent les habitants de la Chine, mais aussi de l’importance et le pouvoir que nous donnons aux machines que nous fabriquons. L’aire digitale a pris une place de maître dans nos vies. Certes, celles-ci facilitent nos vies, mais protégeons-nous assez nos arrières, fassent à l’utilisation assidue de celles-ci et surtout de la mauvaise utilisation que peuvent faire certains de l’intelligence artificielle ?

Si les faits décrient dans ce roman, venaient à se réaliser, cela signifiera la fin de l’aire humaine telle que nous la connaissons.

Ce roman m’a fait réfléchir à l’importance qu’a prit l’intelligence artificielle dans nos vies, devenant quelque chose d’irremplaçable.

Encore un excellent roman de cet auteur, avec des faits réels et encore une fois un travail de recherche impressionnant.

Éditeur : HC EDITIONS (24/09/2020)

***************************************************

Après avoir annoncé la naissance de deux bébés génétiquement modifiés, un scientifique chinois disparaît. La presse internationale commence à poser des questions, les services secrets tentent de trouver des réponses, un homme contacte Tomás Noronha à Lisbonne. Celui qui se présente comme un scientifique travaillant pour la DARPA, l’agence pour les projets de recherche avancée de la Défense américaine, a besoin du célèbre cryptologue pour retrouver le savant disparu. Tomás découvre alors les véritables enjeux du projet secret chinois…
Pour le grand retour de Tomás Noronha, le héros de La Formule de Dieu, J. R. dos Santos a choisi le sujet qui est dans toutes les têtes : l’intelligence artificielle. L’humanité touche-t-elle à sa fin ou fait-elle face à un nouveau départ ? Sur la base des recherches les
plus avancées, J. R. dos Santos nous dévoile l’extraordinaire destin de l’humanité. Il nous démontre avec toujours autant de sérieux que la science est sur le point d’atteindre sa plus grande réalisation : la mort de la mort. Bientôt, nous serons… Immortels.

L’homme de Constantinople – José Rodrigues Dos Santos

Krikor Sarkisian est appelé au chevet de son père Kaloust mourant.

Après la découverte du journal de celui-ci, Krikor nous fait découvrir l’histoire de cet Arménien devenu millionnaire.

Kaloust 9 ans , né en 1869, fils de Vahan Sarkisian, vendeur de tapis à Trébizande en Arménie, est élevé par un père sévère, qui n’hésite pas à être violent si son fils n’excelle pas dans tout ce qu’il fait, détestant le médiocrité.

Avec réalisme, l’auteur décrit le début du progrès avec l’arrivée de la lampe à huile, qui va de paire avec la découverte du kérosène, l’huile de pierre qu’on appellera très vite le pétrole. Kaloust comprend très jeune, que ce composant est l’avenir !

On découvre un pays en souffrance sous la coupe des Turques, qui détestent les Arméniens, car ils sont chrétiens, mais également tout les non-musulman, qu’ils considèrent comme des citoyens de seconde-zone.

Afin de fuir l’oppression et la violence des Turques, Vahan décide de s’installer à Constantinople, espérant ainsi se perdre dans la masse des musulmans en grand nombre dans cette ville.

On voit apparaître très vite dans le roman, le début de l’aire moderne où tout est possible où de nouveau riches font leur apparition. On y rencontre au fil des pages Nobel, l’inventeur de la dynamite qui comme pour ce faire pardonner cette terrible invention créée le célèbre prix du même nom, mais aussi Ritz, que l’on voit devenir le célèbre hôtelier encore si connu de nos jours.

Il y a aussi l’électricité, l’essence et les voitures, le téléphone, qui font tout juste émergence, et dont encore personne ne voit le grand potentiel, mais dont certains l’entraperçoivent et misent tout sur ces découvertes.

Grâce aux recherches minutieuses de l’auteur, on découvre tout un pan de l’histoire et de la révolution industrielle possible grâce au pétrole et à l’électricité.

Je suis un peu frustrée en refermant ce livre, car celui-ci nous laisse sur notre faim, tellement de questions restant en suspend. En effet, une suite sera disponible en 2020.

Éditeur : HC EDITIONS (02/05/2019)

*******************************************

La vie du mystérieux Arménien qui a régné sur le monde du pétrole et sur celui de l’art.

Alors que l’Empire ottoman s’effondre et que les Arméniens sont persécutés, la famille du jeune Kaloust se réfugie à Constantinople.
Le garçon, déjà connu pour son intelligence hors du commun, est émerveillé par la capitale
du Bosphore et se pose pour la première fois la question qui allait le poursuivre toute sa vie :
” Qu’est-ce que la beauté ? ”
Il ne sait pas encore qu’il va régner sur le monde naissant du pétrole, devenir l’homme le plus riche et le plus puissant de la planète… et le plus grand collectionneur de tous les temps.

Inspiré de faits réels, L’Homme de Constantinople relate la vie extraordinaire du mystérieux Arménien, Calouste Gulbenkian, qui a changé le monde – et consacre définitivement J.R. dos Santos comme un auteur majeur des lettres portugaises et l’un des grands écrivains contemporains.

%d blogueurs aiment cette page :