De si bonnes amies- Amy Gentry

Dana est une jeune comédienne humoriste qui n’arrive pas à percé. Jusqu’au jour où elle rencontre Amanda une ancienne programmeuse informatique. Très vite les 2 femmes lient une amitié étrange, l’humiliation subie par des hommes étant le lien qui les rapprochent.

Elles scellent un pacte de vengeance, qui va très vite dépassé complètement Dana, elle va se sentir prise dans une spirale infernale et devenir comme une joueuse, accro à un mode de fonctionnement et de pensée qui n’avait jamais été le sien jusqu’à présent. Amanda réveille chez elle ce qu’il existe de pire.

Même si le livre parle de thèmes très sérieux, comme celui de la maltraitance psychologique et l’agression sexuelle, il ne m’a pas du tout convaincu. A plusieurs moments j’ai ressenti un profond ennui et n’ait pas trouvé l’histoire de vengeance crédible un instant.

Comme d’habitude je vous laisse le découvrir et vous faire votre propre opinion.

Éditeur : ROBERT LAFFONT (18/04/2019)

**********************************************

” Cela n’a rien à voir avec la justice. C’est de la vengeance. Pure et simple. ”

Dana Diaz est comédienne de stand-up à Austin, Texas. Lorsqu’elle se lie d’amitié avec Amanda Dorn, programmeuse informatique, toutes deux se confient leurs terribles expériences dans des milieux presque exclusivement masculins – et notamment l’abus sexuel que Dana a récemment subi à Los Angeles. Amanda échafaude alors un plan parfait pour se venger de ceux qui les ont humiliées : chacune se chargera de punir l’agresseur de l’autre.
Mais, rapidement, Dana s’interroge : jusqu’où peut-on aller dans la vengeance sans y perdre son âme ?

 

Chacun sa vérité – Sara Lövestam

Une enquête de Kouplan, détective sans-papiers à Stockholm – Tome 1

Stockholm- Suède

Kouplan, jeune réfugié iranien de 25 ans, est un “sans-papier”, qui vit dans la clandestinité.

Faute de pouvoir exercer son ancien métier de journaliste, il décide de se reconvertir en détective privé. Il passe une annonce dans le journal, et c’est plutôt  avec surprise, qu’il est très vite contacté par une jeune femme, Pernilla, dont Julia,  sa fille de 6 ans a été kidnappée il y a 4 jours.

Rapidement Kouplan trouve Pernilla étrange. Pourquoi ne contacte-telle pas plutôt la police ? Qu-a-t-elle à cacher ? Pourquoi Julia ne va pas à la maternelle comme les autres enfants ?

L’auteur arrive à nous faire rentrer dans l’intimité des personnages, dévoilant une misère humaine cachée aux yeux de tous, où chacun fait ce qui lui semble juste pour s’en sortir.

Si vous voulez de l’action, passé votre tour, car il n’y en a pas. L’auteur a priorisé le cheminement intellectuel que fait Kouplan pour dénouer tous le mystère qui rôde autour de Pernilla. Un roman noir, psychologique, où l’on se perd entre réel et imaginaire.

Ce que l’on découvre dans les dernières pages sur Kouplan m’a vraiment surprise, je n’ai rien vu venir.

Un bon roman même si un peu d’action aurait été top.

Éditeur : La bête noire -03/11/2016 (POCKET (11/01/2018)

***********************************

Kouplan vit depuis trois ans en Suède en situation irrégulière. Sa demande d’asile a été rejetée et il ne peut rentrer en Iran sans risquer de perdre la vie. Tout en échappant à la vigilance des autorités, il décide de trouver un travail. C’est alors qu’à la demande d’une femme, il se lance dans une enquête pour retrouver un enfant kidnappé.

%d blogueurs aiment cette page :