Coups de vieux – Dominique Forma

André Milke, 65 ans, passe ses vacances dans le domaine d’un ami, Luc Dallier près du cap d’Agde.

Décidé à mettre du piment dans sa vie sexuelle bien plate, un soir, il se dirige vers la fameuse baie des cochons. Et là, horreur, il découvre, sans vie, le corps d’Emma Paretto la compagne de Luc…

Je vais faire très court cette fois-ci, malgré mon enthousiasme en lisant le résumé, j’ai vite désenchanté. L’intrigue est longue à se mettre en place, beaucoup de “temps mort”, où il ne se passe absolument rien. Malgré des personnages bien travaillés, je dirai même attachants, surtout Clovis, 67 ans le facho qui rêve d’amour éternel avec la belle et libertine Alexe/Jacqueline et André , ancien journaliste de gauche, en mal d’aventure.

Mais voilà, je me suis tellement ennuyée en lisant ce roman que j’en ai oublié ses réelles qualités.

Éditeur : ROBERT LAFFONT (22/08/2019)

****************************************************

Ils ont passé l’âge… Si ce n’est de faire justice eux-mêmes.Ils ont passé l’âge… Si ce n’est de faire justice eux-mêmes. Clovis le facho et André le gaucho. Deux frères ennemis à la longue histoire de coups tordus. Le soir tombe sur Le Cap d’Agde. André, la soixantaine, s’aventure dans les dunes des échangistes. Bientôt, il aperçoit l’objet de ses fantasmes : une belle femme nue allongée sur le sable. Il s’approche. Son désir s’éteint aussitôt : la belle est morte, assassinée. Craignant de devenir le suspect n° 1, André appelle Clovis à la rescousse. Avec l’aide d’Alexe, une libertine craquante, le duo improbable Algérie française et Gauche prolétarienne débute une sulfureuse enquête parsemée de sang, de sexe et de sales magouilles…Un roman noir jubilatoire qui transgresse avec brio et impertinence les codes du genre. ” Il y a quelque chose de vertigineux et d’unique chez Dominique Forma. Ses deux enquêteurs sont d’une rare épaisseur. ” Jérôme Leroy, auteur de L’Ange gardien.

 

Tu tueras le roi – Sandrone Dazieri

Fin de la trilogie de Dante et Colomba

Cela fait 15 mois que Dante a été enlevé par Léo.

Depuis, la commissaire adjointe Colomba Caselli est en arrêt et se terre dans un chalet au milieu de nul part.

Tout bascule, le jour où, un jeune autiste apeuré, apathique débarque chez elle. Il est couvert de sang, qui n’est pas le sien.

Alors qu’elle veut rester terrée, loin du monde extérieur afin d’oublier sa peine d’avoir perdu Dante, elle va, malgré elle, être mêlé à la mort des parents de Tommy. Et si cette mort était liée à la disparition de Dante ?

La voilà partie dans une course contre la montre, où les enjeux sont de découvrir ce qui est arrivé à Dante, où est Léo et qui était réellement “Le père”.

J’attendais ce 3ème opus avec impatience et je n’ai pas été déçue ! Il y a de l’action, du suspens, des personnages attachants et surtout une fin explosive, on ne voit rien venir. Sandrone Dazieri est un génie qui torture avec plaisir notre cerveau ! Il n’épargne rien ni personne, tout est plausible, possible. La manipulation mentale est omniprésente dans tout le roman.

Je précise pour une totale compréhension du roman, il faut les lires dans l’ordre.

Éditeur : ROBERT LAFFONT (23/05/2019)

*******************************************

Voilà quinze mois que Dante Torre, l’Homme du Silo, a été enlevé. Quinze mois que Colomba Caselli vit retirée du monde dans une petite ferme perdue dans la région italienne des Marches.
Mais, après une violente tempête de neige, Colomba découvre un adolescent autiste, Tommy, dans la remise de son jardin. Il est traumatisé et couvert de sang, ses parents ont été assassinés. Pour la police locale, cela ne fait aucun doute : c’est lui le coupable. Entraînée malgré elle dans l’enquête, l’ancienne commissaire de police découvre des liens entre cette affaire et la disparition de Dante et, peut-être, un moyen de retrouver ce dernier.
Pendant ce temps, un mystérieux « Roi de Deniers » agit dans l’ombre…

Une conclusion magistrale à la trilogie de Dante Torre et Colomba Caselli.

« Dazieri a créé deux des personnages les plus mémorables du monde du polar. » Jonathan Kellerman.

Trilogie Dante Torre et Colomba Caselli : 

1- TU TUERAS LE PÈRE – SANDRONE DAZIERI
2- TU TUERAS L’ANGE- SANDRONE DAZIERI

 

%d blogueurs aiment cette page :