Fermer les yeux – Antoine Renand

2005- L‘adjudant Tassi perd sa fille lors d’un terrible accident de voiture. Il sombre alors dans une profonde dépression et dans l’alcool. Sa femme finie par le quitter, seul son fils lui permet de tenir. Sa vie vient de basculer à jamais.

La petite Justine, disparaît. Tout le petit village d’Ardèche où elle vit se mobilise pour essayer de la retrouver. Par hasard, Tassi, fait une macabre découverte, Gabin Lepage, tient dans ses bras, sans vie, la petite Justine. Tout l’accuse, et son comportement d’érudit ne fait rien pour l’aider. Il sera condamné.

2019 – Retraité depuis 2 ans, Tassi vit seul en reclus. Sa retraite va prendre un autre chemin, quand, il est abordé un terrible meurtre au journal télévisé. Il décide de ce pas de se rendre à Bourg-en-Bresse dans l’ain afin d’enquêter sur le meurtre d’une femme, dont les sévices commis, lui rappel ceux subis par la petite Justine. Et si, il s’était trompé et que Lepage était innocent ? Mais rien ne va se passer comme il le pensait.

2020 – Tassi continu son enquête, aidé par une jeune et brillante avocate Emma Marciano et Nathan Rey, jeune écrivain spécialisé dans les tueurs en série, qui a lui-même vécu un terrible drame dans son enfance.

L’auteur décrit avec beaucoup de détails, comment le tueur en série choisi ses victimes, comment il les guette, avant de foncer sur sa proie, tel un prédateur sans aucun scrupule.

Aucun temps mort dans ce roman, tout s’enchaîne. Une enquête menée avec sérieux. J’avais la sensation de regarder un film, tellement tout était réaliste, d’accompagner les personnages dans leur enquête. On ressent une forte empathie pour nos 3 héros.

Ce roman, nous fait comprendre, combien, parfois, la justice, n’est pas la même pour tous. La quête de vérité, peut, parfois, prendre des chemins différents que ceux de la justice et des pouvoirs publics, où, la corruption est également présente.

Il y est décrit, sans rien nous épargner, comment un être humain peut en faire souffrir un autre, en éprouvant un plaisir malsain, tout en ayant une petite vie parfaite. L’horreur se cache partout, et les monstres vivent juste la porte à côté.

Large thème également abordé, la rédemption, le besoin de se racheter, qui devient difficile, quand on a tout perdu.

Un coup de cœur, pour ce deuxième roman d‘Antoine Renand, tout aussi bon que le premier !

Éditeur : ROBERT LAFFONT (12/03/2020)

*******************************************

Un enquêteur à la retraite, hanté par une erreur qu’il estime avoir commise quinze ans plus tôt. Un jeune auteur, considéré comme le plus grand spécialiste français des tueurs en série. Une brillante avocate, dévouée à la défense d’un homme victime, selon elle, d’une effroyable injustice. Ensemble, ils devront débusquer le plus insaisissable des prédateurs.
2005. Dans un village perché d’Ardèche, la petite Justine, sept ans, disparaît. Rapidement, les habitants s’organisent et lancent des battues dans la nature environnante. Les recherches se prolongent jusque tard dans la nuit mais ce n’est qu’au petit matin que le gendarme Tassi découvre quelque chose…”

Les loups : Ragdoll, tome 3 – Daniel Cole

 

Troisième opus de Ragdoll, mais peut être lu indépendamment.

En apprenant le suicide de son ami FinlayFawkes Wolf” décide de réapparaître. Il se rend au domicile de celui-ci et y retrouve Maggie l’épouse de Finlay. Il y sera très vite arrêté (lire Ragdoll).

Wolf ne croit pas un seul instant au suicide de Finlay, s’est pourquoi il passe un accord avec le nouveau commissioner et meilleur ami de Finlay, Christian Bellamy. Il enquêtera sur sa mort et sera aidé par Emily Baxter, qui n’est pas très enthousiaste à cette idée, en effet à la fin du premier tome, il l’avait laissé sans nouvelle alors qu’elle été très attachée à lui.

Afin de découvrir la vérité, Wolf et Baxter devront fouiller dans le passé de Finlay, les emmenant jusqu’en 1979, lors d’une grosse affaire de trafic de drogue qui mit sur le devant de la scène non seulement Finlay, mais également Christian.

Dans cette histoire, personne n’est complètement innocent.

Plusieurs passages du roman ont une multitude de détails, mais aussi beaucoup d’humour permettant d’alléger le côté obscur de l’histoire.

On y retrouve de nombreux personnages présent dans les deux autres tomes, même si je suis heureuse de retrouver enfin Wolf, complètement absent du second tome, encore une fois cette lecture ne m’a pas transporté.

J’ai adoré la fin, qui se termine avec beaucoup d’humour.

Lecture agréable, qui permet de clore cette trilogie avec positivité, dommage qu’il ait autant de longueur inutiles.

Éditeur : ROBERT LAFFONT (03/10/2019)

************************************************

Quand Finlay Shaw est retrouvé mort dans une pièce fermée de l’intérieur, tout laisse à penser qu’il s’agit d’un suicide. Mais Wolf, l’inspecteur principal en fuite depuis l’affaire Ragdoll et dont Shaw était le mentor, n’y croit pas une seule seconde. Il passe donc un accord avec ses anciens supérieurs pour mener une dernière enquête, avant d’être jugé pour ses crimes.
Épaulé par son ancienne partenaire, Emily Baxter, et par le détective privé Edmunds, Wolf remonte la piste jusqu’aux débuts de Shaw à la brigade criminelle : l’homme était-il aussi intègre qu’il le croyait ? Alors qu’il plonge dans les bas-fonds de la corruption policière, un seul faux pas pourrait lui coûter non seulement sa propre vie, mais aussi celle de ceux qui lui sont chers…
Le final explosif de la trilogie best-seller Ragdoll et le grand retour de l’inspecteur Wolf !

Ragdoll :
1- Ragdoll
2- L’appât

%d blogueurs aiment cette page :