Pièces détachées -Phoebe Morgan

Corinne, 34 ans, fiancée à Dominique journaliste, est au bord de la dépression nerveuse, après plusieurs FIV, elle n’est toujours pas enceinte. Mais cette fois elle en est sûre, cette FIV a fonctionné !

Sa sœur Ashley, 38 ans, et quant à elle épuisée, mère de 3 enfants, sa petite dernière de 9 mois ne fait toujours pas ses nuits et son mari et de plus en plus absent, soit disant pour le travail. Plus le temps passe, plus elle se méfie de celui-ci et pense qu’il la trompe.

Ce roman est composé des récits de plusieurs des protagonistes de l’histoire, dont celui d’une petite fille en grande souffrance et manque d’amour.

On retrouve dans ce livre tous les ingrédients d’un roman à suspense : de la jalousie, beaucoup de manipulation, des personnages avec des troubles psychologiques plus ou moins importants. Les mensonges sont omniprésents dans le roman, ceux-ci prenant des proportions inimaginables et conduisant à des actes irréversibles.

On a froid dans le dos avec l’un des personnages, en effet, il est pris d’une folie meurtrière par jalousie, et son seul but et de faire souffrir et pour cela tous les moyens sont bons !

Un bon moment de lecture, mais pas de coup de cœur, il me manquait un petit quelque chose…

Éditeur : L’ARCHIPEL (02/04/2020)

***************************************

Londres, janvier 2017. Corinne semble mener une vie sans souci. Pourtant, la jeune femme a déjà eu recours à trois tentatives de fécondation in vitro – sans succès. Mais cette quatrième fois, elle en est sûre, est la bonne. Sa dernière chance d’avoir un bébé.
Quand, un beau matin, elle découvre une étrange pièce de bois sur le pas de sa porte, elle y voit un signe du destin. Car cette petite cheminée appartenait à la maison de poupée que son père – mort il y a tout juste un an – avait fabriquée pour elle et sa sœur quand elles étaient enfants.
Puis, d’autres éléments de cette maison de poupée réapparaissent bientôt. Sur son bureau, dans sa cuisine… Elle prend peur. Qui s’introduit chez elle ? Qui l’espionne ? Et, surtout, pourquoi ?

L’escalier du diable – Dean Koontz

Jane Hawk – 3

On retrouve Jane Hawk, toujours à la recherche de vérités, se rapprochant chaque jour un peu plus de celle-ci.  Pourquoi masquer le meurtre de son mari en suicide ? Pourquoi menacer son fils de mort dès le début de son enquête ? Qui est derrière tout ça ? 

Encore une fois Jane va nous montrer combien elle est tenace, courageuse, et prête à tout pour découvrir la vérité et par la même occasion mettre en sécurité ceux qu’elle aime notamment son fils.

Dans cet opus, l’auteur développe un peu plus deux personnages que l’on a découvert dans les autres romans : Washigton et Jessie qui cachent Travis le fils de Jane. On ne peut qu’admirer ce couple si uni, qui est dévoué corps et âme à l’amitié qui les unie à Jane et l’amour profond qu’ils ressentent pour le petit Travis. Ils sont prêts à tous les sacrifices pour protéger celui-ci. Le petit Travis, si jeune mais tellement mature, ayant grandi d’un coup face à l’adversité.

La nanotechnologie, omniprésente dans ce roman, mais froid dans le dos. Et si tout ce que décrit l’auteur était possible ? Cela signerait certainement la fin du monde et du libre-arbitre comme nous le connaissons actuellement. L’auteur décrit avec détail, les horreurs que sont prêt à commettre des êtres assoiffés de pouvoir et d’argent.

Je n’ai pas trop saisi la présence des jumeaux, je pensais qu’il allait apporter quelque chose en plus, après toutes ces pages de courses-poursuites inimaginable, mais au final rien. Peut-être dans le prochain roman ? 

En fermant ce roman, je n’ai qu’une hâte, découvrir le prochain.

Éditeur : L’ARCHIPEL (06/02/2020)

*********************************************

« Je pourrais être morte demain. Ou pire… »

Luttant contre l’étrange épidémie de suicides qui a emporté son mari, Jane Hawk est devenue la fugitive la plus recherchée des États-Unis. Tant par le gouvernement que par les responsables d’une confrérie secrète. À présent, elle tient une proie dans son viseur : un homme influent… disposant d’une armée de tueurs.

Mue par sa soif de vengeance, Jane rejoint les flancs enneigés du Lac Tahoe, en Californie. Ce qu’elle va y découvrir est terrifiant. D’autant qu’elle va devoir gravir l’escalier du diable !

Jane sait que le temps lui est compté. Que sa vie ne tient qu’à un fil. Mais, elle respire encore… Et une conspiration menace des millions d’êtres humains.

« Jane Hawk est à n’en point douter le meilleur personnage jamais créé par Koontz. » Associated Press

Jane Hawk :
1- DARK WEB 
2- La chambre des murmures
3- L’escalier du diable

%d blogueurs aiment cette page :