Némésis – Xavier Massé

Dès le prologue, l’auteur nous met dans l’ambiance générale que sera celle du livre, de l’horreur du début à la fin !

David, policier à la brigade criminelle, reçoit l’appel de son ami d’enfance Vincent, lui aussi policier, mais à la brigade des mineurs. Celui-ci veut qu’il retourne à Assieu, le village où ils ont grandi, afin de l’aider à résoudre un terrible meurtre. La petite Gaëlle, 4 mois, a été retrouvée sauvagement assassinée.

À son arrivée, David découvre son village complètement changé ; finis les champs cultivés à l’ancienne et les petites maisons de campagne, place aux grandes exploitations gérées avec du matériel moderne, et aux lotissements aux maisons modernes. Revers de la médaille, une pollution sonore omniprésente et une guerre entre pro-modernisme appuyée par le maire et les anciens qui prônent un retour aux anciennes valeurs.

L’auteur ne nous épargne aucun détails sordides, livre à ne pas mettre dans les mains de tout le monde, âmes sensibles s’abstenir.

J’avoue, je ne suis pas fan de roman où est abordé la mort d’enfant. Mais là, le roman est très bien écrit, les scènes décrites permettent de saisir la folie du meurtrier, elles sont nécessaires pour rendre cette histoire cohérente. J’ai pu aller au bout de ma lecture sans souci et y trouver beaucoup de plaisir.

Le suspense est maintenu jusqu’au bout, nous tenant en haleine jusqu’aux dernières pages. La fin est surprenante avec une touche de fantastique que l’on n’avait absolument pas vu venir.

Bravo à Xavier Massé, encore une fois un excellent roman, une réussite, comme ses deux autres romans !

320 pages
Éditeur : TAURNADA ÉDITIONS (05/11/2020)

***************************************************

« David… ? C’est moi, c’est Vincent ! Il faut que tu viennes ! Il faut que tu me rejoignes dans notre village d’enfance… il s’est passé quelque chose… c’est horrible, je n’ai jamais vu ça !… »
Une disparition anormale, un meurtre sans précédent, un village divisé entre croyances et superstitions, une atmosphère étouffante…
David et Vincent, deux gosses d’Assieu devenus flics, vont s’immerger dans cette enquête, et sans le savoir vont descendre aux portes de l’enfer…

 

L’inconnue de l’équation – Xavier Massé

Juliette et François se pointent mutuellement une arme. L’inspecteur Amandine Binger tente de les calmer en les incitant à poser leurs armes, quand Julien, leur fils de 13 ans arrive.

Le lendemain, l’inspecteur Migue et Dida interrogent dans 2 salles Amandine et Mireille, la mère de François qui a juste eu le temps d’entendre une terrible explosion dans la maison où se trouve son fils, sa belle-fille et Julien son petit fils, dans le coma depuis.

A travers les récits alternés de Mireille et Amandine, on découvre toute l’histoire de cette famille avec des retours en arrière, nous dévoilant le destin hors norme de François issu d’une famille pauvre qui a réussi, tout perdu pour de nouveau devenir riche. Mais aussi la version d’Amandine qui diffère de celle de Mireille, qui a été contactée par François pour enquêter sur Juliette.

Avec un suspens haletant, Xavier nous balade d’une hypothèse à l’autre, nous empêchant de lâcher le roman. On a beau se triturer les méninges on ne comprend pas comment cette famille a pu en arriver à s’entretuer, une famille qui après tant d’épreuves avait absolument tout pour être heureuse.

Xavier à un talent de conteur ahurissant, quand on sait que ce n’est que son 2eme roman on se dit, sans trop penser se tromper,  qu’une longue carrière d’écrivain l’attend. J’avais déjà adoré son  premier roman, mais avec celui-ci il arrive au sommet de son art. Coup de coeur absolue !

Éditeur : TAURNADA ÉDITIONS (16/05/2019)

*******************************************

Quatre heures. La police n’a que quatre heures pour démêler ce qui ne semblait être au départ qu’un simple drame familial : un couple, Juliette et François, retrouvé carbonisé, leur fils, Julien, gisant au sol.
Deux salles d’interrogatoires, deux témoins de la tragédie : la mère de François et une flic déjà présente sur les lieux. Deux versions, deux visions différentes.
Accident, meurtre, ou vengeance ?
Une toile d’araignée va se tisser peu à peu et d’une simple énigme va surgir une équation… aux multiples inconnues.

%d blogueurs aiment cette page :