Les morts ont tous la même peau – Jean-David Morvan – Vernon Sullivan – Boris Vian

Cette bande-dessinées est l’adaptation d’un célèbre roman de Boris Vian qui écrivait à l’époque sous le pseudonyme de Vernon Sullivan.

Dan est videur depuis 5 ans dans une boite de nuit à New-York. Il est marié à Sheila, et père d’un bébé.

Il cache à tous ses racines noires, en effet dans les années 40 le racisme est omniprésent tout comme les injustices liées à celui-ci.

Sa vie aurait pu continuer dans cette simple routine, jusqu’au jour, ou Richard, son frère, noir, débarque au risque de compromettre son secret. En quelques minutes, sa vie va basculer, l’entraînant dans une spirale infernale de violence, où il aura du mal à se tirer.

Parlons tout d’abord des planches de cet ouvrage, elles sont réalistes, sombres, reflétant parfaitement l’ambiance glauque, noire, de cette histoire. L’atmosphère est anxiogène dans un New-York ou règne le sexe, la violence, et le racisme.

L’histoire défile sous nos yeux à cent à l’heure, Dan agit sans réfléchir, répondant par la violence, au moindre problème qui risquerait d’entacher sa vie si parfaite. La fin est grandiose, digne d’un bon roman de Vian, qui affectionne tant les romans sombres.

Je ne peux que recommander si comme moi, vous aimez les ambiances sombres et noires.

88 pages
Éditeur : GLÉNAT (11/03/2020)

*****************************************

« Entre donner les coups et les recevoir, je préférais les donner. »

Dan est un sang-mêlé. Autrement dit, un noir à peau blanche. Videur dans un bar de nuit à New York, il ne vit que pour Sheila, sa femme, et l’enfant qu’il a eu avec elle. Un enfant que la société acceptera parce que sa peau est blanche, contrairement à Dan, pour qui le secret de ses origines plane tel une épée de Damoclès. Alors qu’il s’entiche subitement d’une prostituée noire et que l’irruption de son frère, Richard, menace de tout révéler, Dan voit sa vie basculer. Lui qui, non sans remords, a tant voulu être un Blanc, ne serait-il au fond de lui-même qu’un « nègre » ?

À la manière de Chandler ou Hadley Chase, Boris Vian – alias Vernon Sullivan – donne libre cours à la violence et l’érotisme pour explorer la folie intérieure d’un homme qui ne se reconnaît plus.

Crow – Roy Braverman

Deuxième volet de la trilogie Hunter. Je conseille de lire le premier roman afin de cerner les personnages.

L’histoire débute à Palm Springs  nous faisant découvrir le premier personnage principal de l’histoire : Malcolm Groove. Très vite on suit celui-ci dans le Montana, puis en Alaska, où il débute une chasse à l’homme, sa cible : Crow et Hunter disparu depuis 2 ans.

Fairbanks, Alaska, le corps d’une jeune femme vêtue en mariée est retrouvé mutilé, puis très vite, dans la forêt à proximité,  celui d’un jeune homme, son frère. Le FBI associe rapidement ces meurtres respectivement à Crow et Hunter.

On voit alors se former un trio de femmes improbable : Sarah Malkovich shérif à Fairbanks en Alaska, Stefie Delestros ancien agent du FBI devenue policière à détroit et consultante sur cette affaire pour le FBI, que l’on surnomme Fiasco, suite à l’affaire “Hunter” et enfin, Sally Longhorn ranger, spécialisée dans la chasse à l’ours.

Les chapitres, très courts, s’enchaînent rapidement, sans aucun temps mort. Les protagonistes de l’histoire vont être confrontés à ce qu’il existe de plus animal chez l’homme. L’auteur n’épargne personne. Chacun aura sa dose de malheur et de souffrance

Un polar/thriller noir, avec une fin époustouflante à la hauteur de la totalité de ce roman. Bravo à l’auteur, il nous présente un roman sans tabou, noir à souhait hâte de découvrir comment l’auteur va rebondir avec un tome 3.

Éditeur : HUGO ET COMPAGNIE (14/03/2019)

********************************************

UNE CHASSE À L’HOMME HALETANTE ET SANS PITIÉ DANS LES PAYSAGES SAUVAGES DE L’ALASKA Hunter et Crow, deux fugitifs accusés de crimes odieux, décident de se soumettre d’eux-mêmes à l’esprit de la loi en s’isolant au c?ur des Brooks Range. Mais les flics locaux et le FBI, dont l’obsession est d’appliquer la loi à la lettre, les laisseront-ils faire ? L’obstination d’un ex-agent du FBI, devenu sérial killer pour l’occasion, déclenche une chasse à l’homme haletante et sans pitié à travers les paysages sauvages de l’Alaska. Une terre rude et immense où tout chasseur devient un jour la proie de quelqu’un d’autre. Tour à tour chassés ou chasseurs, Hunter et Crow vont poursuivre, croiser ou fuir une shérif amoureuse d’un orignal, une agent spéciale du FBI surnommée Fiasco suite à l’échec de sa dernière mission, une trappeur romantique qui ne craint ni les loups ni les ours, un collecteur de dettes arménien et mélomane, un gang de rednecks qui carbure à la bière locale, un pilote de brousse hippie fan de Jefferson Airplane… Tout ça pour sauver sa peau, appliquer la loi ou mettre la main sur un butin de plus d’un million de dollars. Voire les trois à la fois ! À propos de Hunter “Un indéniable plaisir de lecture, un irrésistible talent de conteur, des hectolitres d’hémoglobine : on croirait lire du Bret Easton Ellis ou du James Ellroy. On vous souhaite de parvenir à dormir quand même.’ (Le Devoir) “Un livre coup de poing dont on sort KO debout.’ (Claude Mesplède) “Entre Délivrance et Fargo. Une écriture directe, qui vous embarque avec une grande élégance et une redoutable efficacité.’ (Le Temps)

%d blogueurs aiment cette page :