M.O. Modus operandi, tome 1 : La secte du Serpent – Nathalie Cohen

Marcus Tiberius Alexander, est vigile et pompier gradé des patrouilles “Les yeux de Rome”. Il vient d’Alexandrie et  est arrivé à l’âge de 20 ans à Rome où il a été accueilli par Cornéluis un riche sénateur.

Il est dévasté quand il apprend la mort étrange de celui-ci. Lors de l’ouverture du testament  il est officiellement désigné comme fils adoptif de celui-ci. C’est sans compter la haine que ressent à son égare  Lucius le fils légitime de Cornéluis. Un être haineux et futile.

Marcus décide d’enquêter sur la mort de son père adoptif , mais également sur celle de plusieurs riches pères de famille. Il trouvera en allié et un appui inconditionnel auprès de Gaia, fille aînée de Cornéluis devenue prêtresse.

Rapidement l’on sent les prémices d’un terrible complot expliquant les morts étranges de ces riches pères de famille.

L’auteur nous décrit à la perfection les rues des Rome, mais également les coutumes de l’époque on sent qu’elle maîtrise le sujet. Il y a quelques maladresses de langages, j’ai trouvé assez étrange l’utilisation de termes familiers qui à mon avis n’étaient pas utiliser à l’époque, mais bon après tout cela reste une fiction.  Il y a quelques longueurs et l’auteur devrait approfondir un peu plus la personnalité de Marcus et Lucius et la relation ambiguë qu’entretiennent Marcus et Gaia afin de les rendre plus réels et attachants

Pour un premier roman c’est plutôt pas mal !

Éditeur : DENOËL (04/04/2019)

*************************************************

Rome, en l’an 54, sous le règne de Néron. De riches pères de famille, atteints d’un mal étrange, trouvent la mort le soir chez eux dans divers quartiers de la ville. L’homme qui se charge de l’enquête découvre petit à petit que ces disparitions sont l’œuvre concertée d’un mystérieux groupe de jeunes gens qui suivent toujours le même mode opératoire.
L’enquêteur, Marcus Tiberius Alexander, est un vigile gradé des patrouilles dites « les yeux de Rome», chargées de circonscrire les incendies et la délinquance nocturne. Il est aux prises avec Lucius Cornelius Lupus, un jeune et ambitieux fils de sénateur, dévoré par la passion du jeu. Le premier, d’origine étrangère, met tout en œuvre pour resserrer l’étau sur le second, favorisé par son rang.
Mais la vérité qu’il met au jour est terrifiante.

Thriller antique, «La secte du Serpent» est le premier tome d’une série intitulée M.O. (Modus operandi).

 

Mystères du Berry de Philippe Mignaval

Alban Vertigo décide de s’installer à Bourges dans le Berry, où vit son amie Hermine.   Il y  ouvre son entreprise de chercheur de trésor “Détect’or”.

Il apprend par le lieutenant Gargovitch, aux origines gitanes, que 5 archéologues, dont l’ami de sa fille, Yéniche, ont disparus.

Le lieutenant  demande à Vertigo de l’aider à retrouver leur piste avec ses détecteurs de métaux, car il pense qu’ils étaient tous à la recherche d’un trésor caché, quête menée par l’étrange  Professeur Nérondes.

Malheureusement leur enquête va les mener tout droit à la découverte de 4 corps dont celui de l’ami de Yéniche.

Entre passé nazi, vieilles coutumes, début de l’écriture, trésor caché de Jacques le Coeur, l’auteur nous fait découvrir des parties de l’histoire complètement oubliées par le commun des mortels, tout ça au milieu d’une enquête policière. Un rythme soutenu, sans pause. La fin est un peu brouillon et c’est bien dommage, car j’ai vraiment apprécié ce roman qui se lit très facilement et très vite.

Un bon policier historique bien documenté !

Éditeur : GESTE (13/03/2018)
Nombre de pages : 224

********************************************

Bardé de détecteurs et de radars, Alban Vertigo s’installe au coeur du Berry, terroir français à la réputation sulfureuse. Son projet est de se lancer dans la profession atypique de chercheur de trésors à domicile. Le voilà bientôt sur la piste marécageuse d’un quintuple meurtre, d’un or médiéval ( celui de Jacques Coeur) et d’une écriture indéchiffrée si ancienne qu’elle remet en question toute l’histoire du monde. Un enjeu énorme et une quête échevelée où s’entrecroisent journalistes régionaux, historiens déviants, abbé bibliophile, clodo cryptographe, guérisseur douteux, baronne folle de son corps, Andalouse ombrageuse et autres allumés.

 

%d blogueurs aiment cette page :