Deux morts dans un cercueil – Ellery Queen

Le roman commence avec une préface appréciable, en effet, on nous y explique qui sont les 2 auteurs, eh oui Ellery Queen est un non d’emprunt.

Georg Khalkis, vient d’être enterré dans le cimetière familial, quand son notaire s’aperçoit que la caisse contenant son Nouveau Testament a mystérieusement disparu. Après maintes rechercher, Ellery Queen, fils du commissaire en charge de l’affaire, a l’idée de chercher dans le cercueil du défunt. Et là surprise, on ne découvre pas le testament de celui-ci, mais un deuxième cadavre !

Commence une enquête à la Agatha Christie, où, un à un sont interrogés les proches du défunt, et tous soupçonnés…
On va de rebondissement en rebondissement, de nouvelles révélations à chaque chapitre, nous faisant soupçonné un nouveau suspect à chaque fois.

Jusqu’à la fin, j’ai fait fausse route, et n’ai à aucun moment deviné qui était le criminel. Les auteurs se sont bien joués de nous, même si Ellory est le personnage principal, tous les personnages ont leur importance.

Une lecture bien agréable, surtout si vous aimez les enquêtes à l’Anglaise.

Éditeur : ARCHIPOCHE (11/09/2019)

*********************************

On croyait bien avoir définitivement enterré Georg Khalkis, l’éminent amateur d’art et fondateur des Galeries Khalkis de New York. Mais puisque son testament vient d’être volé le jour même de ses funérailles et que personne n’est sorti de la maison…
Personne ? Sauf…

C’est là qu’Ellery Queen suggère l’exhumation.
Et qu’à la stupeur de -presque- tous, on découvre que la mort, peu séduit sans doute par cette solitude souterraine, en avait convié un autre à lui tenir une étroite compagnie. Quant au testament, toujours rien !

Vol et assassinat : mais dans quel but ? Au désespoir de son père, le digne inspecteur Richard Queen, Ellery Queen junior élabore une série de solutions consternantes. Jusqu’à la dernière. La plus folle de toutes. Et la bonne.

%d blogueurs aiment cette page :