Le Cercle de Caïn – Sophia Raymond

 

Le récit du roman alterne entre le présent et 1 an avant.

1 an auparavant :
Un couple de Randonneur Jonas et Greta découvre par hasard un corps prisonnier de la glace dans les Dolomites, montage entre Autriche et Italie. De suite ils font appel aux secours.

De nos jours :
Clara Fisher, ancienne grande  journaliste, mise au placard suite à un mauvais reportage, s’inquiète pour Hugo un free-lance avec qui elle prépare un reportage qui ne donne pas signe de vie depuis plusieurs jours. En se rendant chez lui, elle le trouve hagard avec des propos étranges. Il lui remet une clé USB lui disant qu’elle trouvera les infos sur leur reportage en cours et lui demande de partir. Quelques secondes après son départ il se jette par la fenêtre. En ouvrant la clée USB, ce n’est pas sur leur reportage qu’elle tombe, mais sur un film montrant  la découverte d’un corps prisonnier dans la glace. Elle sent de suite le grand scoop et décide de mener l’enquête.

1 an plus tôt :
Il s’avère que le corps prisonnier dans la glace est une momie vieille de plus de 5000 ans.

Entre présent et passé l’auteur nous emmène dans une enquête sur cette surprenante découverte, qui,  au final suscite toutes les convoitises Qui sera le plus célèbre face à cette découverte ? Le médecin légiste qui a autopsié le corps ? Jonas qui a découvert celui-ci ? L’archéologue ?

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en lisant ce roman. Le rythme est soutenu, pas de temps morts ni de chapitres inutiles, les personnages sont bien travaillés, attachants, avec des attitudes justes. Tout au long du roman Clara, l’héroïne, va enquêter sur la mort étrange de la plupart des personnes qui ont approchés, profanés, cette momie. Elle essai, en bonne journaliste, de garder son côté rationnel sans croire aux histoires de malédiction qui plane autour de toute cette histoire, afin de pouvoir aller au bout de son enquête.

La fin m’a surprise je l’avoue.

Enfin pour résumer j’ai adoré, un excellent roman que je recommande !

Éditeur : MICHEL LAFON (31/10/2018)

***************************************************

Une journaliste baroudeuse en pleine débâcle professionnelle et affective.
Un corps qui réapparaît, miraculeusement conservé, 5 000 ans après une mort peu naturelle.
Et
L’Enfer de Dante…
Clara Fischer, en flairant le scoop qui doit relancer sa carrière de grand reporter, n’a-t-elle pas sous-estimé le danger menaçant ceux qui approchent de trop près la momie des glaces ?

Le cercle de Dinas Bran

Sur les traces d’Anna, survivante du tsunami de 2004, et de Will, journaliste américain, une course contre la mort haletante qui défie les siècles et les frontières, et qui mêle événements historiques, ésotérisme, science héraldique, druidisme…
Dans la lignée du Da Vinci Code.

Survivante du tsunami de 2004, Anna Jensen a été déclarée cliniquement morte pendant quelques instants lors de son hospitalisation. Depuis, la graphiste parisienne est hantée, la nuit, par d’angoissantes visions de l’enfer et par l’image d’une jeune mariée enterrée vivante. Aidée par Will Aberdeen, journaliste new-yorkais enquêtant sur les expériences de mort imminente, elle cherche à comprendre le sens de ses cauchemars.
Traqués par de mystérieux tueurs professionnels, Will et Anna se lancent sur les traces d’un secret ancestral mêlant magie druidique et croyances ésotériques. Leur soif de vérité va rapidement se transformer en course contre la mort.

Du tremblement de terre de Lisbonne en 1755 à Paris de nos jours, en passant par la forêt de Brocéliande en Bretagne et le pays de Galles, l’intrigue de ce premier roman est basée sur des lieux et des faits réels. Et pour cause, Sophia Raymond est passionnée par l’histoire, ses mystères et ses énigmes. Elle a tout d’abord publié son roman avec succès en version numérique sous le titre L’Ame de fond.
****************************************************************
L’histoire débute en 1755 à Lisbonne où on rencontre Estrela, “cachée” dans un couvent juste avant le terrible tremblement de terre qui détruit  une grande partie de Lisbonne…on apprend que celle ci à eu une vision de ce terrible événement.

Tout au long du livre nous basculons d’une époque à l’autre avec comme toile de fond l’histoire d’amour d’Estrela la mystérieuse  et le Capitaine Thomas de Trécesson,en 1755 et l’histoire d’amour naissante de nos jours du journaliste américain Will et de Anna survivante du Tsunami de 2004.

Ce roman nous entraîne tantôt dans un roman d’amour, policier,  thriller ésotérique avec une onde de mystère… Pour un 1er roman c’est vraiment une très belle réussite ! 

Je remercie Presse de la cité de m’avoir offert ce roman !

Ma note
%d blogueurs aiment cette page :