Coupable ? – Laurent Loison

Garges les gonesses – France
Ivan, 14 ans, rêve de faire parti du gang des frères de sang, pour cela, il doit subir une initiation qui consiste en plusieurs épreuves. La dernière est la réalisation d’un cambriolage.

Scottsdale, Arizona – USA
Un soir, Julia entend des bruits bizarre dans sa maison, Mark, son mari, médecin réputé, décide de descendre voir ce qui se passe. Ce qui devait être à la base un banal cambriolage va tourner au drame !

Kenza, jeune est brillante avocate, décide d’être commis d’office, et de prendre la défense de Patrick, auteur du cambriolage chez Julia et Mark, qui, est également accusé du meurtre de celui-ci. La question va très rapidement se poser ; accident ou meurtre avec désir de tuer ? 

L’auteur alterne entre plusieurs récits.

D’un côté, on découvre un jeune, Ivan/Michel, qui souhaite s’en sortir. Il a mal débuté dans la vie et essai de retrouver le droit chemin et surtout l’absolution.

Et de l’autre le récit d’une veuve qui subit une épreuve à la limite du supportable, lui faisant oublier tout sentiment humain, ne pensant qu’à la vengeance, y voyant une manière de réussir à faire son deuil.

Très vite, on se pose la question : la rédemption, est-elle possible ?

L’auteur va jusqu’au fin fond des profondeurs humaines afin de nous offrir un roman d’une noirceur impressionnante. Il décrit avec justesse la façon dont une vie simple, sans souci particulier, peu, en quelques secondes, basculer dans l’horreur, uniquement parce que l’on fait les mauvais choix.

La fin est surprenante, avec un rebondissement inattendu.

Encore bravo à l’auteur, qui nous offre encore une fois un excellent roman, qui ne ressemble en rien aux précédents, il a ce don de se renouveler à chacun de ses livres.

Éditeur : SLATKINE ET CIE (06/02/2020)

***************************************

Scottsdale, Arizona. A la suite d’un cambriolage qui a tourné au drame, le mari de Julia a succombé à ses blessures. Tandis que le meurtrier est rapidement appréhendé et incarcéré, la famille tente en vain de se remettre de cette perte. Désespérée, Julia est prête à tout pour voir le meurtrier de son mari condamné à mort… Le combat s’engage alors entre l’avocate commis d’office Kenza Longford et cette veuve déterminée à obtenir justice. Dans cette lutte, la jeune avocate devra faire face à ses propres démons.

La machine à brouillard – Tito Desforges

Mac Murphy, s’arrête avec sa fille dans un village paumé au milieu de nul part. C’est pour lui le début de l’enfer !

Je suis assez mitigée à la fermeture de ce roman, qui mélange deux genres : thriller psychologique et roman noir.

Par moments, j’avais la sensation de tourner en rond, que les différents chapitres n’apportaient pas grand chose à l’histoire.

Rapidement, on comprend où veut en venir l’auteur.

Je n’ai pas été emballée, car j’avais avec cette lecture une sensation de déjà vu, me rappelant fortement d’autres romans dans la même lignée, mais que j’ai nettement plus apprécié.

La sauce n’a pas pris pour moi, malheureusement, malgré le talent de narrateur de l’auteur, son étude approfondie  et juste du psyché humain, je n’ai ressenti aucune empathie pour Mac Murphy. Il n’y a pas de vrai suspens ni de rebondissement.

Après cela reste mon ressentie, à vous de le lire et de juger.

Éditeur : TAURNADA ÉDITIONS (13/02/2020)

**********************************************

Mac Murphy est un soldat d’élite. Mac Murphy est fort. Mac Murphy est dur. Mac Murphy est fou. Mac Murphy trimbale dans sa tête une épouvantable machine à brouillard qui engloutit ses souvenirs, sa raison et l’essentiel de son âme, morceau après morceau.
Quand les habitants de Grosvenore-Mine, ce village perdu dans les profondeurs de l’Australie, se hasardent à enlever la fille de Mac Murphy, ils ne savent pas à quel point c’est une mauvaise idée.
Une époustouflante plongée dans l’amour d’un père pour sa fille et dans les tréfonds de la démence d’un homme. Inlâchable. Attention : cauchemar.

 

%d blogueurs aiment cette page :