La fille de l’océan – Alexis Aubenque

 

On retrouve notre bande de copains de “La fille de la plage“, 8 ans plus tard.

Keith Morrison, est journaliste pour le Santa-Barbara News

Sandy Dawson, a abandonné la danse pour devenir policière.

Nathan est un grand avocat installé à Los Angeles et vient d’être père pour la 2eme fois.

Jason Zimmer, le beau gosse milliardaire, contre toute attente, est devenu garde-cotes et n’hésite pas à risquer sa vie lors de ses missions. C’est justement, lors de l’exercice de son métier, qu’il sauvera la vie de Vicky Lance, une célèbre chanteuse,  dépressive hantée par les erreurs qu’elle a commis dans le passé.

Sur fond d’une belle amitié, mis à rude épreuve, Alexis Aubenque aborde des sujets difficiles tout en douceur avec beaucoup de justesse.

Je précise que ce roman peut être lu indépendamment de la fille de la plage, en effet Alexis a écrit une histoire complètement indépendante.

Ce roman est une bouffée d’oxygène. Un livre très positif. On y retrouve du suspens, une enquête policière pleine de rebondissements, des personnages hyper attachants. Un super cocktail qui en fait un livre qui se lit d’une traite, pas de temps mort, aucun passage inutile et une fin qui finit bien.

Seul regret, Alexis parle très peu de Chelsea, et revient peu sur les secrets qui entourait le passé de certains personnages (le père de Keith par exemple), peut être dans un troisième roman ?

Éditeur : HUGO ET COMPAGNIE (06/06/2019)

*****************************************************

Une anonyme – une célébrité. Une mère de famille – Une célibataire sans enfant. Une innocente – une coupable.
A laquelle feriez-vous confiance ?
Au début de l’été, Jason Zimmer, enseigne de vaisseau des gardes-côtes du district de Santa Barbara, sauve in extremis de l’océan déchaîné une jeune femme. Vicky Lance, une chanteuse célèbre, connue pour ses frasques et sa vie dissolue. Mais Jason est persuadé que derrière cette image, se cache une personnalité bien plus complexe et touchante.
Quels terribles secrets peut-elle bien cacher ? De son côté, Keith Morrison, journaliste au Santa Barbara News, écrit des articles où il dresse le portrait de citoyens ordinaires. Il vient de porter son choix sur une mère de famille, danseuse dans un club privé. Le parcours exemplaire d’une femme modèle, farouchement déterminée à s’en sortir. Mais est-elle vraiment prête à tout ? Enfin, un cadavre a été retrouvé dans la campagne environnante.
Sandy Dawson, sergent au commissariat de la ville, est appelée sur place. La piste criminelle est aussitôt envisagée. Qui est innocent, qui est coupable ? Méfiez-vous des apparences…

 

 

 

 

Un été en hiver – Solène Hervieu

 

Julia la trentaine travaille dans une agence de voyage et s’y ennuie. Elle n’attend qu’une opportunité pour pouvoir en changer. Et ce fameux jour arrive enfin : la voilà qui déménage à la campagne et qui devient testeuse de voyage, un job de rêve !

Je ne vais pas vous mentir, je ne suis pas du tout fan de ce genre de lecture, et là je me suis franchement ennuyée. Le livre commençait pourtant plutôt bien, avec de l’humour, de l’amitié, un peu d’amour, une multitude de personnages avec des personnalités vraiment intéressantes…mais voilà le tout s’est essoufflé très vite.

Des longueurs à n’en plus finir, des clichés vus et revus digne de n’importe quelle comédie romantique, je t’aime moi non plus, ils se détestent, puis s’aiment de nouveau, puis se re-détestent.

L’auteur a laissé complètement de côté les personnages secondaires et c’est bien dommage car ils étaient si attachants…

Enfin bref, je ne suis pas fan et ce type de lecture ce roman ne fait que le confirmer. Je pense qu’il trouvera son public, dont je en fais définitivement pas partie.

Éditeur : CITY EDITIONS (27/02/2019)

****************************************************

Julia, la trentaine, ronde et pétillante, s’ennuie à mourir dans l’austère agence de voyage où elle travaille. Elle se contente de vendre des

destinations de rêve à des clients, sans jamais partir elle-même. La jeune femme a pourtant envie d’aventure, d’amour, de frissons. Une petite

annonce pour un nouveau job change tout : elle devient « testeuse de voyages » pour évaluer des destinations et des circuits sur les cinq

continents. Aux côtés d’une bande de joyeux collègues, Julia va ainsi parcourir le monde. Impossible de résister aux charmes de l’Écosse, des

Caraïbes… et encore moins à ceux du bel Aymeric. Plus que des aventures, Julia va enfin s’ouvrir aux autres et commencer à vivre. Et au bout

de la route, si elle saisit sa chance, elle pourra peut-être trouver l’amour et le bonheur…

 

%d blogueurs aiment cette page :