Te souviendras-tu de demain ?- Zygmunt Miloszewski

Année 2013Ludwik 83 ans, et son épouse Grazyna 78 ans, s’apprêtent à fêter les 50 ans du jour où ils ont fait l’amour pour la première fois.

Ludwik décrit parfaitement son corps qui le lâche petit à petit, ce corps qui n’est plus de première jeunesse, expliquant avec beaucoup d’humour les petits tracas de la vie quotidienne que subit celui-ci.

Grazyna, quant à elle, a du mal à accepter que son mari soit devenu si “vieux”, la routine ayant tué en quelque sorte cet amour qu’elle ressentait pour lui, lui renvoyant constamment l’image de sa propre vieillesse.

Après cette nuit, sortant de leur routine, ils se réveillent en 1963, ayant 50 ans de moins, et après leur première nuit d’amour.

Très vite, ils s’aperçoivent que tout a changé, Ludwik est toujours marié avec Iwona. Et bien qu’ils habitent toujours en Pologne, celle-ci n’est pas celle qu’ils ont connue, l’histoire du pays, et du monde n’est pas la même.

Chacun de leur côté, ils décident, à leur manière, de profiter de cette deuxième jeunesse, pour essayer de faire mieux, avec les informations qu’ils ont de leur époque, sauf qu’ils oublient qu’ils sont dans une autre Pologne et que par ce fait, les mentalités, ne sont pas les mêmes.

Un livre bourré d’humour, qui aborde des sujets sérieux, tel que la vieillesse, et les tracas que cela peut entraîner, avec tendresse et humour. L’auteur décrit avec justesse, les regrets que l’on peut ressentir par rapport à des choix que l’on a fait dans le passé, et combien on aimerait avoir une deuxième chance pour tout recommencer. 

Avec de nombreux détails, il nous décrit la vie en Pologne dans ce monde qui n’existe pas, peut être trop de détails justement, j’ai parfois eu du mal à rester accrochée à cette lecture et du poser ce roman à maintes reprises pour pourvoir me replonger correctement dedans.

Éditeur : FLEUVE EDITIONS (05/09/2019)

***************************************************

Ludwik et Grazyna ont à nouveau trente ans.
Après une rencontre dévorante, plus rien ne peut les séparer. Ou presque.
Car les jeunes amoureux ont également l’expérience d’une vie commune longue d’un demi-siècle.
Jusqu’à hier, ils vivaient en 2013 et approchaient les quatre-vingts ans. Or, pour des raisons obscures, le lendemain du 50e anniversaire de leur rencontre, le couple se réveille en 1963, jeune et beau, avec en prime les souvenirs de leur passé.
Cependant la Pologne dans laquelle ils se trouvent n’est plus celle qu’ils ont connue. La Seconde Guerre mondiale est certes passée par là, mais leur patrie a désormais entamé une union de force… avec la France !
Bien décidés à ne pas tomber dans la routine et commettre les mêmes erreurs, Ludwik et Grazyna s’ouvrent à des aventures nouvelles.
Mais leur amour résistera-t-il à cette seconde vie ?

 

Signe de vie de José Rodrigues Dos Santos

Des scientifiques aux états-unis découvre un signal venant de l’espace.

Vatican
Tomas Noronha prépare son mariage qui sera célébré par le pape. Il est convoqué par le numéro 2 du Vatican. Il y rencontre Bozoki Emesen jeune hongroise qui travaille pour l’ESA (European Space Agency),  et Seth Dyson professeur astrophysique à Princeton et astronaute pour la NASA.

Il leur est confié à tous les 3, la mission de se rendre aux états-unis afin de se préparer pour une mission dans l’espace : ils devront allez à la rencontre de l’objet inconnu qui émet des signaux. Tomas en tant que cryptologue devra essayer de communiquer avec eux.

Cet objet non identifié sera surnommé Phanès. Le temps joue contre eux, ils n’auront que 17 jours pour se préparer à cette mission, Tomas étant le seul à ne pas être un astronaute et à n’avoir donc aucune formation ni préparation pour cette mission.

Une fois aux états-unis ils feront d’abord la connaissance du reste de l’équipage d’Atlantis :

  • John Daugherty dit “Duck” le commandant,
  • Hubert Charbit de l’ASC (Agence Spaciale du Canada) de Montréal au Québec surnommé le Frenchie, il sera le Pilote,
  • Ya Jingming du CNSA,  (L’administration Spatiale nationale Chinoise
  • Et à terre par le Directeur de la mission Billy Gibbons

Commence pour Tomas sa dure formation avec quelques passages bien amusants.

J’ai été impressionnée par la quantité d’information fournie par l’auteur, on y décèle un remarquable travail de recherches scientifiques, avec des informations toutes vrais.

Mon avis est très mitigé, j’adore cet auteur, mais avec se livre je n’ai pas réellement accroché, même si je salue et admire le travail en amont de l’écriture de ce livre, je déplore le manque d’action, d’intrigue, il y a mon avis bien trop d’information scientifique, j’avais par moment l’impression d’être entrain de lire un ouvrage scientifique sur les origines de la terre plutôt qu’un roman de fiction.

Je dois tout de même souligner que les derniers chapitres ont réussi à me captiver et la fin également.

Éditeur : HC EDITIONS (03/05/2018)
Nombre de pages : 700

*******************************************************************

SOMMES-NOUS VRAIMENT SEULS DANS L’UNIVERS ?
CE QUE LA SCIENCE A DÉCOUVERT.
Un observatoire astronomique capte une émission étrange venue de l’espace sur la fréquence de 1.42 GHz.
Un signe de vie.
Le gouvernement américain et l’ONU en sont immédiatement informés.
Un objet se dirige vers la terre.
La NASA prépare d’urgence une mission spéciale internationale pour aller à la rencontre du vaisseau inconnu. Tomás Noronha, le célèbre cryptanalyste, est recruté pour faire partie de l’équipe d’astronautes. Ainsi commence une histoire à couper le souffle qui nous entraîne au coeur du plus grand mystère de l’univers.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :