Deux morts dans un cercueil – Ellery Queen

Le roman commence avec une préface appréciable, en effet, on nous y explique qui sont les 2 auteurs, eh oui Ellery Queen est un non d’emprunt.

Georg Khalkis, vient d’être enterré dans le cimetière familial, quand son notaire s’aperçoit que la caisse contenant son Nouveau Testament a mystérieusement disparu. Après maintes rechercher, Ellery Queen, fils du commissaire en charge de l’affaire, a l’idée de chercher dans le cercueil du défunt. Et là surprise, on ne découvre pas le testament de celui-ci, mais un deuxième cadavre !

Commence une enquête à la Agatha Christie, où, un à un sont interrogés les proches du défunt, et tous soupçonnés…
On va de rebondissement en rebondissement, de nouvelles révélations à chaque chapitre, nous faisant soupçonné un nouveau suspect à chaque fois.

Jusqu’à la fin, j’ai fait fausse route, et n’ai à aucun moment deviné qui était le criminel. Les auteurs se sont bien joués de nous, même si Ellory est le personnage principal, tous les personnages ont leur importance.

Une lecture bien agréable, surtout si vous aimez les enquêtes à l’Anglaise.

Éditeur : ARCHIPOCHE (11/09/2019)

*********************************

On croyait bien avoir définitivement enterré Georg Khalkis, l’éminent amateur d’art et fondateur des Galeries Khalkis de New York. Mais puisque son testament vient d’être volé le jour même de ses funérailles et que personne n’est sorti de la maison…
Personne ? Sauf…

C’est là qu’Ellery Queen suggère l’exhumation.
Et qu’à la stupeur de -presque- tous, on découvre que la mort, peu séduit sans doute par cette solitude souterraine, en avait convié un autre à lui tenir une étroite compagnie. Quant au testament, toujours rien !

Vol et assassinat : mais dans quel but ? Au désespoir de son père, le digne inspecteur Richard Queen, Ellery Queen junior élabore une série de solutions consternantes. Jusqu’à la dernière. La plus folle de toutes. Et la bonne.

Mortelle tentation – Christophe Ferré

 

Alexia Chanez, 41 ans avocate, vie le parfaite amour depuis 22 ans avec Peter, ancien rugbyman, athlète de haut niveau, devenu architecte d’intérieur.

La vie de celle-ci bascule le jour où Léo Ustaritz, meilleur ami de Peter, la contacte. On vient de retrouver le corps sans vie d’une jeune femme dans la montagne, pile à l’endroit ou Peter était parti en randonnée voilà quelques jours plus tôt.  

L’inquiétude va grandissante, en effet voilà plusieurs jours que Peter ne donne plus de signe de vie et ne répond plus au téléphone qui est sur messagerie.

Petit à petit, le monde si parfait d’Alexia s’écroule. Et si l’amour parfait qu’elle vivait avec Peter n’était qu’illusion ? Et si celui-ci n’était pas la personne qu’elle pensait connaître, depuis tant d’années ? Et si le père de son fils Kevin, 13 ans était un monstre ?

Dans ce roman, on se met très facilement à la place d’Alexia, d’autant plus que celle-ci expose par écrit toutes les théories qui lui passent par la tête. On se pose exactement les mêmes questions qu’elle, on se demande comment nous affronterions la situation à sa place ? 

L’auteur, avec une maîtrise parfaite des mots, nous démontre combien les apparences sont trompeuses, qu’on ne sait jamais réellement ce qui se passe dans la tête des gens. Un suspense maintenu jusqu’aux dernières pages avec une fin ou éclate enfin la triste réalité.

Éditeur : L’ARCHIPEL (09/10/2019)

*********************************************************

Quand l’homme que vous aimez est accusé du pire, la confiance et la passion vacillent. Connaît-on vraiment la personne qui partage notre vie ? Dans un coin sauvage des Pyrénées, le cadavre d’une jeune femme est retrouvé entièrement nu. Peter, le mari d’Alexia, randonne en solitaire à cet endroit mais il est injoignable depuis le jour du meurtre. D’abord inquiète qu’il ait croisé la route de l’assassin, Alexia découvre avec effroi qu’il connaissait la victime. Et s’il était en réalité le meurtrier ? Déchirée entre l’amour et le doute, Alexia doit faire éclater la vérité.

%d blogueurs aiment cette page :