La Preuve ultime – Peter James

 

Ross Hunter, journaliste d’investigation, qui a su se faire une notoriété après son enquête en Afghanistan, est abordé par un certain Harry F. Cook. Celui-ci lui annonce qu’il détient la preuve de l’existence de Dieu. Très dubitatif, au début, refusant d’enquêter, il finit par changer d’avis très rapidement.

Ce roman décrit une “guerre froide” entre les scientifiques qui veulent prouver que Dieu n’existe pas, que nous devons notre existence à la science, et de l’autre côté de fervents catholiques à la foi inébranlable. Mais au fond, on comprend que tout ça n’est qu’une histoire d’argent et de pouvoir !

Ce thriller ésotérique/historique est une mine d’information, tant sur les débuts de la religion catholique, que sur les avancées scientifiques afin de comprendre d’où nous venons.

L’auteur à une écriture précise, juste, aucun temps mort, tout s’enchaîne à la perfection.

On découvre une vision bien différente de ce qu pourrait être le retour de Jésus sur Terre et des preuves troublantes de l’existence de Dieu.

Un livre qui dérangera certaines les extrémistes catholique, mais aussi certains scientifiques en mal de pouvoir. À l’issue de cette lecture, on ne peut que se poser une multitude de questions et surtout réfléchir au but de la vie.

Un coup de cœur pour ce roman, un vrai plaisir avec cette lecture.

Éditeur : FLEUVE EDITIONS (20/02/2020)

***************************************

Le journaliste d’investigation Ross Hunter a failli ne pas répondre à l’appel qui allait changer sa vie, et l’avenir de l’humanité pour toujours. Au bout du fil, un certain Harry F. Cook lui annonce qu’il a découvert la preuve irréfutable de l’existence de Dieu. Cependant, pour la révéler publiquement, il a besoin de la caution de Ross afin de ne pas être décrédibilisé. Malgré ses doutes le journaliste accepte la mission, mais découvre peu après le corps sans vie du chercheur, assassiné dans son appartement, ainsi que trois mystérieuses coordonnées géographiques. Décidé à honorer la dernière volonté de Cook, Ross se lance alors dans la quête de cette preuve ultime, au risque d’être éliminé avant d’y accéder.
Car menacer les grandes religions n’est pas sans danger…

 

Conjuration Casanova – Éric Giacometti – Jacques Ravenne

Série Antoine Marcas – N°3 – Peut être lu indépendamment

Dans une abbaye de Sicile 10 hommes et femmes inconscients sont jetés sous les yeux de leur gourou le mystérieux Dyonysos, dans un bûcher.
Une jeune femme, Anaïs arrivera à s’enfuir.

Paris, le ministre de la culture se réveille à côté du corps sans vie de sa maîtresse. L’autopsie révélera qu’elle est morte d’une attaque cérébrale .

Marcas, 41 ans à la limite de la dépression depuis sa séparation avec Jade son ancienne compagne, se remet en cause professionnellement. Il a demandé son détachement à l’Office Centrale de lutte contre le trafic de Biens Culturels.

Voilà Marcas le franc maçon parti avec Anaïs, sur les traces de l’illustre Casanova et ses secrets.

J’adore ces 2 auteurs, mais là je n’ai pas vraiment accroché, il me manquait quelque chose. Une vrai histoire d’amour ? Plus d’action ? En faite je ne sais pas trop, il y a des romans qui ne nous emballe pas sans que l’on sache réellement pourquoi. La fin il est vrai est surprenante mais pas très cohérente, il était impossible de deviner quoi que se soit. En fin je ne garderai pas un super souvenir de ce roman, mais je continue dans ma lancée de lire tous leur romans de la série 😀

Éditeur : POCKET (01/06/2007)

*****************************

En Sicile, de nos jours. Cinq couples, réunis afin de pratiquer des rituels mêlant spiritualité et érotisme, sont immolés sur les ordres d’un maître de cérémonie, Dionysos. Seule Anaïs en réchappe miraculeusement. À Paris, le ministre de la Culture, franc-maçon, est retrouvé près du corps sans vie de sa maîtresse. Le commissaire Marcas, frère d’obédience, est chargé d’enquêter sur les circonstances étranges de cette mort.
De rites érotiques en courses-poursuites san­glantes, de Paris à Venise, Marcas et Anaïs vont remonter la piste meurtrière d’un mystérieux manuscrit signé de la main du sulfureux Casanova…

Romans Antoine Marcas
1- In nomine, Fleuve noir, coll. « Thriller » 2010, 127 p.  Cet ouvrage est une préquelle à la série, puisque son action se déroule sept ans avant Le Rituel de l’ombre, avant qu’Antoine Marcas ne devienne commissaire de police et franc-maçon.
2- Le Rituel de l’ombre, Fleuve noir, coll. « Noirs », 2005, 384 p. 
3- Conjuration Casanova, Fleuve noir, 11 mai 2006, 445 p.
4- Le Frère de sang, Fleuve noir, 2007, 499 p.
5- La Croix des assassins, Fleuve noir, 2008, 541 p. (
6- Apocalypse, Fleuve noir, 2009, 399 p. (
7- Lux Tenebrae, Fleuve noir, 2010, 411 p.
8- Le Septième Templier, Fleuve noir, coll. « Thriller », 9 juin 2011, 564 p.
9- Le Temple noir, Fleuve noir, coll. « Thriller », 2012, 658 p.
10- Le Règne des Illuminati, Fleuve noir coll. « Thriller », 2014, 552 p.
11- L’Empire du Graal, Jean-Claude Lattès, coll. « Thriller », 2016, 592 p.
12- Conspiration, Jean-Claude Lattès, coll. « Thriller », 2017, p. 523.

%d blogueurs aiment cette page :