Une nuit sans fin – Éric Chavet

Une nuit sans fin

L’homme, 49  recouvreur pour une assurance et mariée à Angélique professeur des écoles et a une fille Nina de 19 ans.

Dans sa petite vie si banale existe aussi sa maitresse Léa, jeune veuve. elle lui permet de sortir de sa routine si ennuyeuse.

Une nuit, sous la pluie il rentre chez lui après s’être “pris la tête” avec sa maitresse. Pour couronner le tout voilà qu’un scooter lui colle au parechoc et le klaxonne…le drame arrive, il percute celui-ci…

On découvre un personnage principal impassible, lâche et peu touché par la mort d’autrui, qui bien au contrainte se plait à observer celle-ci.

Un roman très court qui se lit d’une traite, aucun temps mort.

Un roman noir qui fait froid dans le dos. Ou, comment en une nuit, une vie peut complètement basculer et entrainer dans sa chute d’autres vies.

Un roman très bien écrit, avec un ton adapté à la noirceur de celui-ci, rendant la banalité d’une vie pleine de rebondissements. Ou comment la noirceur cachée au fond de notre âme peut ressortir en quelques secondes. Un coup de coeur pour ce roman !

 

 

Laisser un commentaire